BFMTV

Carnaval de Nice: un char #MeToo à l'effigie d'Harvey Weinstein  

L'ancien producteur hollywoodien, déchu après avoir été dénoncé pour abus sexuels par des dizaines de femmes, fait l'objet d'un char insolite au carnaval de Nice.

J-1 avant le coup de départ du Carnaval de Nice. L'événement, qui s'inspire de l'actualité pour confectionner ses chars aux messages parfois lourds de sens, en a d'ailleurs dévoilé un aux caméras de BFMTV: celui à l'effigie d'Harvey Weinstein. Un personnage qui colle parfaitement au thème de l'édition 2019: "Le roi du cinéma".

La difficulté pour les organisateurs du Carnaval? Mettre en scène une affaire gravissime, en gardant le sourire. L'ex-magnat d'Hollywood, accusé d'abus sexuels par des dizaines de femmes, apparaît sous des traits grotesques, au côté d'une actrice, blonde, un oeil au beurre noir, une pancarte #MeToo à la main. Autour d'eux, des statuettes d'Oscars se cachent les yeux, la bouche ou les oreilles. 

"On rigole, mais on ne se moque pas"

A l'origine de cette mise en scène, Kristian, un dessinateur à qui l'on doit une quarantaine de chars depuis 20 ans. Pour créer le char Harvey Weinstein, il savait que placer "une pin-up" à ses côtés ne suffiraient pas. 

"Il est entouré d'Oscars, qui n'ont rien dit, rien vu, rien entendu. Cela représente et symbolise le mutisme du monde du cinéma autour de cette affaire Weinstein", explique le concepteur. "J'essaie d'avoir un message comme dans mes dessins suffisamment international, suffisamment simple à comprendre pour que tout le monde percute et puisse voir le message qui passe".

"C'est la magie du Carnaval. A partir du moment où on se moque pas, on peut rire de tout", précise Gilles Povigna, carnavalier. "Sur d'autres chars, on va rire d'hommes politiques, on va rire d'anciens acteurs, mais on en rigole, on ne se moque pas". 

Harvey Weinstein et les 17 autres chars feront leur sortie de nuit, ce samedi, pour l'ouverture du Carnaval.

Benoit Ruiz avec Nawal Bonnefoy