BFMTV

Un an après l'affaire Weinstein, Rose McGowan s'en prend aux mouvements #MeToo et Time's up

Rose McGowan

Rose McGowan - Noam Galai / Getty Images North America / AFP

L'actrice de Charmed et de Scream dénonce l'hypocrisie de Hollywood et estime que les mouvements #MeToo et Time's up "sont des perdants".

Rose McGowan, une des figures les plus emblématiques de l'affaire Weinstein, s'est distanciée du mouvement #MeToo dans une interview accordée ce dimanche 7 octobre au Sunday Times, affirmant que le combat de Hollywood pour en finir avec les agressions sexuelles est superficiel.

"C'est un mensonge. C'est un mensonge construit pour apaiser leurs consciences, comme Band Aid [un groupe créé en 1984 pour aider les victimes de la famine en Éthiopie, NDLR]. Je connais ces gens, ce sont des lâches: à partir du moment où ça a l'air vrai, ça leur suffit", dit-elle en dénonçant l'hypocrisie des "faux libéraux" de Hollywood.

"Juste pour choquer"

Elle ajoute, concernant les mouvements #MeToo et Time’s Up:

"Ce sont des connards. Ce ne sont pas des champions. Je pense que ce sont des perdants. Je ne les aime pas. Comment puis-je expliquer que j'ai reçu un prix pour l’Homme de l’année de GQ et qu'aucun magazine féminin ou organisation féminine ne m'a soutenue?" 

La comédienne a une nouvelle fois condamné Meryl Streep, qui avait affirmé ne pas être au courant des agissements d'Harvey Weinstein: "C'est littéralement impossible", a-t-elle assuré. L'actrice de Charmed et de Scream a enfin indiqué qu'elle n'excluait pas de se présenter à l'élection présidentielle américaine en tant que ... républicaine: "Juste pour faire chier. Juste pour choquer les gens", explique-t-elle.

Rose McGowan s'est excusée au lendemain de la publication de l'article, le lundi 8 octobre: "Je suis juste là pour dire que #MeToo est important, honnête, et c'est notre expérience. Ce n'est pas un mensonge." Dans une autre vidéo, elle a ajouté: "Pour une raison que j'ignore, il y a des gens dans les médias qui essayent de vous abattre (...) Il s'agit de nos expériences partagées: voilà ce qu'est #MeToo et c'est magnifique - comme nous."

Jérôme Lachasse