BFMTV

En cas de découverte d'une vie extra-terrestre, les humains ne paniqueraient probablement pas

Une représentation artistique de l'astéroïde Oumuamua, transmise par la NASA.

Une représentation artistique de l'astéroïde Oumuamua, transmise par la NASA. - M. Kornmesser - European Southern Observatory - AFP

Des chercheurs américains ont interrogé plus de 1000 personnes pour évaluer la réaction qu'ils auraient si on leur annonçait l'existence d'une vie extra-terrestre.

Comment réagiriez-vous si là, tout de suite, on vous annonçait qu'une forme de vie extra-terrestre avait été découverte sur Mars? La culture populaire a plutôt eu tendance à mettre en scène des confrontations avec des aliens plus ou moins pacifiques, de la sympathique figure d'E.T. aux intentions un peu moins amicales des extra-terrestres d'Independence Day.

Quatre chercheurs de l'université d'Arizona se sont rendus compte que très peu - si ce n'est aucune - d'études se sont concentrées sur la réaction possible des humains à la découverte d'une forme de vie extra-terrestre. Ce qui est pourtant plus plausible que de trouver un un alien aux doigts lumineux dans votre garage.

"Je pense que le consensus penche plutôt de l'autre côté, que si nous trouvons quelque chose, ce seront des microbes", confirme Michael Varnum, l'un de ces scientifiques, au Guardian.

Déterminés à évaluer la réaction probable de la population terrestre en cas d'une telle annonce, les chercheurs ont procédé en trois étapes.

Un langage plutôt positif 

Ils ont d'abord analysé le langage employé dans 15 articles traitant de trois événements scientifiques pouvant suggérer l'existence d'une vie extra-terrestre: la découverte supposées en 1996 de traces fossilisées de bactéries extra-terrestres sur une météorite d'origine martienne, sujette à de vives controverses; le recensement de plusieurs exo-planètes par la NASA en 2017 ou encore les interrogations en 2015 autour de l'étoile de Tabby, un temps soupçonnée d'être une sphère artificielle.

Dans un second temps, ils ont demandé à 501 participants comment ils réagiraient si on leur annonçait que de la vie extra-terrestre microbienne avait été découverte, et quelle serait la réaction de l'humanité.

Quelque 500 autres participants ont dû réagir à deux articles, distribués au hasard parmi les répondants: l'un traitant de la "découverte" des bactéries de 1996, l'autre de scientifiques ayant produit une cellule vivante synthétique sur Terre.

Une réaction similaire pour "Oumuamua"

De ces trois phases, les chercheurs de l'université d'Arizona ont dressé le même constat: le langage employé, que ce soit par les médias ou les personnes interrogées, était bien plus positif que négatif et mettait en avant les avantages de telles découvertes plutôt que les inconvénients. De plus, ils ont relevé que les sondés avaient tendance à penser que leur réaction serait plus positive que celle de l'humanité en général.

Ces réactions, supposées, ne concernent que la découverte d'une vie microbienne et non intelligente. Néanmoins, Michael Varnum note auprès du Guardian qu'une analyse - encore non publiée - autour du langage utilisé par les médias lors de la détection de l'étrange "Oumuamua", un astéroïde provenant d'un autre système solaire détecté dans notre galaxie en octobre dernier, relève les mêmes résultats.

Liv Audigane