BFMTV
Santé

Positif, cas contact... Quelles sont les nouvelles règles d'isolement pour les non-vaccinés?

BFMTV.com fait le point sur les nouvelles mesures en vigueur dès ce lundi 3 janvier pour les personnes non-vaccinées ou n'ayant pas un schéma vaccinal complet.

Face à la vague de contaminations aux contagieux variants Omicron et Delta, et afin d'éviter une paralysie du pays à cause de l'absentéisme croissant, l'exécutif a annoncé un assouplissement des règles d'isolement en cas de test positif ou de cas contact dès ce lundi. Différentes règles s'appliquent en fonction de la vaccination, ou non, des personnes concernées: voici les précautions à adopter pour celles qui sont non-vaccinées, ou qui n'ont pas encore un schéma vaccinal complet.

Les règles pour les non vaccinés.
Les règles pour les non vaccinés. © PIERRE-OSCAR BRUNET / BFMTV

• Si vous êtes testé positif

En cas d'infection au Covid-19, l'isolement est de 10 jours pleins après la date du début des symptômes ou de la date du test positif.

Néanmoins, il est possible de mettre fin à l'isolement au bout de 7 jours, si deux conditions sont réunies: d'abord, si vous effectuez un test PCR ou antigénique à J+7 et que celui-ci est négatif. Et que vous n'avez plus de signes cliniques d'infection depuis au moins 48 heures. Dans le cas contraire, l'isolement reste de 10 jours.

• Si vous êtes cas contact

Si vous avez été en contact avec une personne contaminée, l'isolement est de 7 jours pleins à compter de la date du dernier contact. Pour sortir de cette quarantaine, il est nécessaire de réaliser un test PCR ou antigénique et que celui-ci soit négatif. Sinon, vous devez suivre le protocole pour les personnes non-vaccinés testées positives détaillé ci-dessus.

Pour rappel, posséder un schéma vaccinal complet équivaut à avoir une vaccination à jour en fonction des règles du pass sanitaire. Jusqu'au 15 janvier, pour en bénéficier, il faut avoir reçu deux doses (sauf pour les plus de 65 ans, qui depuis le 15 décembre doivent avoir fait leur rappel au maximum 7 mois après leur deuxième dose). A partir de cette date, tous les plus de 18 ans devront avoir reçu leur dose de rappel dans un délai de 7 mois après la dernière injection/infection. Enfin, dès le 15 février, ce délai diminuera pour s'établir à 4 mois.

Salomé Robles