BFMTV

Fin de vie: une élue révèle le suicide de sa mère et relance le débat

Sandrine Rousseau, lors d'une table ronde en 2010.

Sandrine Rousseau, lors d'une table ronde en 2010. - -

Sandrine Rousseau a perdu sa mère en septembre dernier, lorsque celle-ci, atteinte d'un cancer en phase terminale, a décidé de mettre fin à ses jours. A la veille de la remise d'un rapport sur le sujet, l'élue écologiste relance le débat.

C'est sur la musique de Barbara qu'Evelyne, 68 ans, au terme d'une lente agonie de 9 heures, s'est éteinte. Cette femme atteinte d'un cancer en phase terminale s'est suicidée en septembre dernier chez elle, à La Rochelle. Dimanche, à la veille de la remise d'un rapport du Comité consultatif d'éthique sur la fin de vie, sa fille Sandrine Rousseau, élue EELV et vice-présidente du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, a décidé de révéler cette histoire personnelle pour relancer le débat.

"Maman vivait avec le cancer depuis 26 ans. Après un premier cancer du sein, elle avait fait plusieurs rechutes. Elle ne supportait pas la déchéance physique. Deux semaines avant sa mort, elle avait arrêté la chimiothérapie qui, pour elle, ne faisait que retarder une échéance inéluctable", raconte dignement la jeune femme, dans les colonnes de La Voix du Nord. Ce jour-là, "elle a absorbé les médicaments qu’elle avait sous la main pendant que mon père venait me chercher à la gare."

Une prise de risque assumée

Aujourd'hui, si Sandrine Rousseau accepte d'en parler, et notamment sur son blog, c'est parce qu'elle réclame "la légalisation du suicide assisté". "Elle, mon père et moi, nous aurions tous aimé que cela se passe à l’hôpital, paisiblement", regrette-t-elle. Elle prend pourtant des risques en révélant ce qu'il s'est passé.

"Je sais que je peux être poursuivie pour non-assistance à personne en danger", reconnaît-elle. Mais l'élue écologiste mesure et assume les conséquences de sa prise de parole. "Que l’agonie de ma mère serve à faire avancer le débat." Un projet de loi, promis par le président François Hollande durant sa campagne, devrait être déposé avant la fin de l'été.

Alexandra Gonzalez