BFMTV
en direct

Covid-19: la France passe la barre des 50.000 morts

Covid-19: la France passe la barre des 50.000 morts

Vaccin

Vers un allègement du confinement à l'approche de Noël? Emmanuel Macron s'adresse de nouveau aux Français ce mardi à 20h pour fixer le cap dans la crise sanitaire.

Fin du live

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi.

La France passe la barre des 50.000 morts

9155 nouveaux cas ont été rapportés positifs ces dernières 24 heures par Santé Publique France.

458 nouveaux décès ont par ailleurs été recensés dans les établissements hospitaliers français. 50.237 morts liés au Covid-19 ont été enregistrés en France depuis le début de la pandémie donc 34.399 à l'hôpital.

Le taux de positivité des tests s'établit quant à lui à 13,1%.

Les réunions familiales autorisées à Noël au Royaume-Uni

Les réunions de famille seront autorisées pour quelques jours à Noël au Royaume-Uni, a annoncé mardi le gouvernement britannique.

Trois foyers maximum pourront se rassembler pendant une durée de 5 jours, du 23 au 27 décembre. Aucune restriction de déplacement ne sera en vigueur au cours de cette période.

Vaccin anti-Covid: la Commission européenne conclut un accord avec Moderna

La Commission européenne a finalement conclu un accord avec le laboratoire Moderna pour la fourniture de son vaccin anti-Covid, a indiqué un responsable européen interrogé par Reuters. L'accord porte sur 160 millions de doses.

Il y a quelques jours, le patron du laboratoire américain avait prévenu les Européens que le prolongement des négociations pour acheter des doses de son vaccin risquait de ralentir les livraisons, d'autres pays étant prioritaires car ils ont signé depuis des mois

La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V est efficace à 95%

Qui dit mieux? La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou est efficace à 95% - un taux similaire à celui avance par Pfizer et BioNTech pour leur propre candidat-vaccin.

Il s'agit des résultats préliminaires obtenus sur des volontaires 42 jours après l'injection de la première dose, ont indiqué dans un communiqué ce centre, le ministère russe de la Santé et le Fonds souverain russe, impliqué dans le développement de ce vaccin. Ils n'ont cependant pas mentionné le nombre de cas utilisés pour les calculs.

Les recommandations du professeur Rémi Salomon pour Noël: : "Papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger"

Comment fêter Noël en toute sécurité? La solution préconisé par le professeur Rémi Salomon risque de décevoir les amateurs des fêtes familiales: "On coupe la bûche de Noël en deux et papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger", a recommandé le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP (assistance publique - hôpitaux de Paris), ce matin sur France Info.

"Il ne faut pas manger avec papy et mamie, même à Noël, même si on a pris des précautions avant", insiste-t-il.

"Si on déconfine, ça va repartir": les craintes de l'épidémiologiste Catherine Hill pour Noël

Interrogée par BFMTV.com, l'épidémiologiste Catherine Hill fait part de ses craintes, en amont de l'allocution d'Emmanuel Macron, au cours de laquelle le président de la République devrait annoncer un assouplissement progressif du confinement.

"Le pic épidémique du moment est dépassé", constate la spécialiste, qui a décortiqué pour nous les courbes de la première et de la deuxième vague. "Mais si on déconfine, ça va repartir. Avec Noël, les gens vont aller dans les magasins puis dans leur famille... ce qui fera circuler le virus."

"La descente (des indicateurs de l'épidemie, NDLR) dépendra de la façon dont on déconfine", analyse pour sa part Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste de la modélisation des épidémies au CNRS. "Si les gestes barrières sont respectés, que les gens évitent de se rencontrer, qu'il n'y a pas de grands rassemblements... Alors les indicateurs devraient continuer à descendre."

La compagnie Qantas exigera que ses passagers soient vaccinés pour voyager sur ses vols internationaux

Faudra-t-il être vacciné pour voyager? La compagnie aérienne australienne Qantas a en tout cas d'ores et déjà annoncé qu'elle exigera des passagers prenant ses vols internationaux qu'ils soient vaccinés au préalable contre le Covid-19. Son patron est convaincu que cette condition deviendra "courante" dans le secteur.

Les Français ont prévu de dépenser davantage cette année pour Noël

Noël comme remède face à la crise sanitaire? Les Français ont en tout cas prévu de dépenser un peu plus cette année, selon une une étude Cofidis dévoilée par Le Parisien. Le budget moyen, de 603 euros, s'affiche en effet en hausse de 54 euros par rapport à 2019.

Reste encore à savoir dans quelles conditions pourront se dérouler ces fêtes de fin d'année, mais on devrait en savoir plus ce mardi soir avec l'allocution d'Emmanuel Macron.

Ce qui reste encore à trancher ce mardi matin

Emmanuel Macron réunit un désormais traditionnel Conseil de défense ce mardi matin, afin de trancher d'ultimes points avant son allocution prévue à 20h. Parmi les questions auxquelles le chef de l'État doit encore répondre:

• À quelle date tous les commerces rouvriront-ils? Les dates du vendredi 27 ou du samedi 28 sont évoquées.

• La règle du 1km va-t-elle perdurer? "C'est la moins bien vécue des mesures et elle n'a plus vraiment de sens lorsqu'on rouvre les magasins", observe un ministre auprès de BFMTV.

• Faudra-t-il une attestation pour les fêtes? Plusieurs sources affirment à BFMTV qu'elle devrait être maintenue, mais "c'est quelque chose qui peut encore bouger", estime un membre du premier cercle du chef de l'État.

• Le monde de la culture pourra-t-il reprendre ses activités? La piste d'une réouverture dès la mi-décembre est évoquée, le temps de voir comment se passent les 15 premiers jours avec la réouverture des commerces.

• Les stations de ski pourront-elles rouvrir pour Noël? Un proche d'Emmanuel Macron les qualifie de "nids à Covid".

Les pistes envisagées par Emmanuel Macron

Un allègement du confinement par paliers: c'est ce qu'Emmanuel Macron devrait annoncer ce mardi soir, même si plusieurs sources invitent à la prudence et précisé qu'il n'est pas certain que le président de la République présente trois dates ou trois périodes d'allègement. "Il faut faire passer l'idée de progressivité", indique un ministre à BFMTV.

Dans les prochains jours: les commerces dits "non essentiels" devraient être les premiers à rouvrir, une réouverture accompagnée de la reprise des cérémonies religieuses.

D'ici les vacances: plusieurs proches du chef de l'État poussent enfin pour que les théâtres, cinémas, musées et salles de spectacle puissent rouvrir le plus rapidement possible.

Pour Noël et le Nouvel an: l'objectif est de permettre aux Français de se déplacer et de passer les fêtes ensemble.

Rendez-vous en janvier pour les bars, restaurants et salles de sport, qui devraient encore devoir patienter.

Axel Kahn appelle à appliquer la stratégie "tester-tracer-isoler" pour réussir l'allègement du confinement

Axel Kahn est l'un des signataires de la tribune pour "éviter un nouveau confinement". Le généticien, président de la Ligue contre le cancer, souhaite "éviter que l'épidemie ne reparte" quand "les gens vont faire leurs courses de Noël".

Auprès de BFMTV, il appelle, "malgré la reprise de certaines activités", à "maintenir des distanciations physiques suffisantes" et "pour les gens qui s'infecteront", à "appliquer la stratégie tester, tracer tous ses contacts, et isoler dans des conditions telles que les personnes acceptent d'être isolées".

Isolement plus strict, développement des tests antigéniques... Une tribune appelle à tout faire pour "éviter un nouveau confinement" en 2021

La fédération France Assos Santé, qui regroupe 85 associations d'usagers de la santé, lance dans Le Parisien un appel aux membres du Conseil de défense en amont de l'allocution d'Emmanuel Macron: "Tous ensemble, évitons un nouveau confinement" en 2021, plaide la tribune publiée dans le journal.

Outre les "masques", les "gestes barrières", la "distanciation sociale" et "l’application Tousanticovid", les signataires appellent notamment:

• à développer "les tests de dépistage antigéniques à grande échelle"

• à mettre en place "une restriction complète de déplacement et de visite" des malades et de leurs cas-contacts, "sous contrôle" et jusqu'à 15 jours maximum

• à accompagner et soutenir les personnes testées positifs, et leurs cas contacts si nécessaire, "en offrant un espace protégé mis à leur disposition selon les besoins et tenant compte de leurs conditions de vie"

Jean Castex évoque un "léger assouplissement du confinement"

En amont de l'allocution d'Emmanuel Macron, Jean Castex s'est exprimé ce lundi soir devant le bureau exécutif de LaREM. Le Premier ministre a affirmé que les annonces du président de la République permettront "un léger assouplissement du confinement".

"La situation s'améliore mais elle n'est pas aussi bonne qu'au 11 mai dernier", date du premier déconfinement, a-t-il estimé.

Au cours de son intervention, Jean Castex s'est montré inquiet sur les possibles conséquences des fêtes de fin d'année. "Le réveillon (du jour de l'an) est une usine à Covid", a-t-il jugé.

Un Conseil de défense ce mardi matin

La mécanique est désormais bien huilée: avant son allocution dans la soirée, Emmanuel Macron réunit ce mardi matin un Conseil de défense le matin pour faire un dernier point de l'épidémie et prendre les derniers arbitrages.

Le chef de l'État a promis qu'il allait donner "de la cohérence, de la clarté, un cap" pour "savoir ensemble où nous allons et comment y aller".

Emmanuel Macron s'adressera aux Français à 20h

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'épidémie de coronavirus. Emmanuel Macron est très attendu: le président de la République s'adressera à nouveau aux Français ce mardi soir à 20h, pour desserrer un peu l'étau du confinement et fixer un "cap" dans la gestion de la crise sanitaire.

Cette fois-ci, l'incertitude est moins grande car le cadre général des annonces est déjà connu: l'allègement des contraintes se fera en trois phases: autour du 1er décembre, puis avant les congés de Noël et enfin début 2021.

Quel assouplissement pour le confinement? Édition spéciale à suivre sur BFMTV dès 18 heures, avant l'allocution d'Emmanuel Macron.
Quel assouplissement pour le confinement? Édition spéciale à suivre sur BFMTV dès 18 heures, avant l'allocution d'Emmanuel Macron. © BFMTV

Vous pourrez suivre l'allocution du président de la République en direct sur BFMTV et BFMTV.com. Édition spéciale à partir de 18 heures.

BFMTV