BFMTV
Santé

Covid-19: si vous allez au restaurant, vous avez 85% de risque d'être cas-contact

Des clients attablés dans un restaurant parisien, le 9 juin 2021.

Des clients attablés dans un restaurant parisien, le 9 juin 2021. - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

D'après un outil développé par CovidTracker, le taux d'incidence actuellement en vigueur en France rend quasi-certaine la présence d'une personne positive dans des événements rassemblant 50 personnes.

Si vous allez au restaurant, en intérieur, et que la salle est remplie d'au moins 30 personnes, vous avez 85% de risque d'être considéré comme cas-contact de par la présence d'une personne positive dans l'assemblée.

C'est ce qu'avance l'outil mis en place par CovidTracker, plateforme de suivi de l'épidémie développée par l'ingénieur informatique Guillaume Rozier, dénommé "calculateur de risque Covid-19".

Taux d'incidence calculé et réel

Cet outil repose sur le taux d'incidence, qui correspond au nombre de contaminations pour 100.000 habitants, multiplié par deux afin de correspondre au mieux à la réalité. En effet, la France ne détecte pas l'ensemble des cas positifs. Multiplier cette donnée par deux permet de se rapprocher du taux d'incidence réel en France, comme le souligne CovidTracker.

Avec un taux d'incidence à 3063 cas positifs pour 100.000 habitants au 15 janvier, comme l'indique Santé Publique France, l'Hexagone a donc un taux d'incidence réel estimé à 6126.

Un chiffre particulièrement important, qui se ressent dans le calculateur de risque Covid-19 développé par CovidTracker. Avec une telle donnée, dans un événement réunissant 30 personnes en France, il y a statistiquement 85% de chance qu'un participant positif se trouve dans l'assemblée.

Pour un événement réunissant 50 personnes, cette donnée monte à 96%, et 100% pour un événement dépassant 83 personnes.

Des données qui changent selon les départements

Les règles sanitaires en vigueur en France établissent qu'est considérée cas contact toute personne "ayant partagé un espace intérieur (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel, salle de restaurant...) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 heures avec la personne positive (ou probablement positive) ou étant resté en face-à-face avec elle durant plusieurs épisodes de toux ou d'éternuement".

Les règles gouvernementales font néanmoins la différence entre les cas contact à risque élevé - les personnes non vaccinées ou atteintes d'une immunodépression grave - des cas contact à risque modéré ou négligeable.

En associant cette règle avec les données fournies par CovidTracker, on peut donc établir qu'en France, actuellement, en se rendant au restaurant, on a 85% de risque d'être considéré comme cas-contact.

Un chiffre qui monte ou descend selon le département dans lequel on se trouve. Dans l'Allier, il est de 68%, tandis qu'en Seine-et-Marne, il est de 91%.

Jules Fresard