BFMTV

Covid-19: l'OMS assure que la nouvelle variante du virus "n'est pas hors de contrôle"

Le responsable des situations d'urgence sanitaire de l'Organisation mondiale de la Santé a estimé que même si cette souche est plus contagieuse, elle "peut être arrêtée".

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle à ne pas céder à la panique. La nouvelle variante du coronavirus découverte au Royaume-Uni, à la transmission plus élevée, "n'est pas hors de contrôle", a affirmé ce lundi l'Organisation, invitant à appliquer les mesures sanitaires ayant fait leurs preuves.

"Nous avons eu un R0 (taux de reproduction du virus, NDLR) beaucoup plus élevé que 1,5 à différents moments de cette pandémie et nous l'avons maîtrisé. Cette situation n'est donc pas, en ce sens, hors de contrôle", a déclaré le responsable des situations d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan, en conférence de presse.

Ses propos faisaient écho à ceux du ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, qui a estimé dimanche que "la nouvelle souche du coronavirus était hors de contrôle".

Des mesures à poursuivre

A Genève, Michael Ryan a estimé lui que "même si le virus est devenu un peu plus efficace en matière de propagation, il peut être arrêté".

"Les mesures actuellement en place sont les bonnes. Nous devons continuer à faire ce que nous avons fait" jusqu'à présent, a affirmé le haut responsable.

"Il se peut que nous devions le faire avec un peu plus d'intensité et pendant un peu plus longtemps pour nous assurer que nous pouvons maîtriser ce virus", a-t-il poursuivi.

Le Royaume-Uni isolé

De nombreux pays dans le monde ont fermé leurs frontières depuis dimanche aux personnes venues du Royaume Uni ou d'Afrique du Sud - ou une autre variante du virus est également apparue - pour éviter qu'elles ne se propagent davantage.

La Suisse a pour sa part imposé lundi une quarantaine de 10 jours aux personnes s'étant rendu dans le pays alpin depuis le 14 décembre à partir du Royaume Uni ou de l'Afrique du sud.

M.D. avec AFP