BFMTV

Covid-19: l'Espagne commencera à vacciner le 27 décembre

Une infirmière prépare une dose de vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 dans un établissement de San Juan, Porto Rico, le 15 décembre 2020 (Photo d'illustration)

Une infirmière prépare une dose de vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 dans un établissement de San Juan, Porto Rico, le 15 décembre 2020 (Photo d'illustration) - Ricardo ARDUENGO © 2019 AFP

L'Espagne est un des premiers membres de l'UE à annoncer la date précise du début de sa campagne de vaccination.

L'Espagne commencera sa campagne de vaccination contre le Covid-19 le dimanche 27 décembre, au lendemain de l'arrivée des premières doses dans le pays, a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé, Salvador Illa.

Cette annonce intervient au lendemain de celle de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui avait indiqué jeudi que la vaccination commencerait dans l'UE entre le 27 et le 29 décembre avec le vaccin Pfizer-BioNTech.

"Le début de la fin de la pandémie, mais pas la fin"

L'Espagne est un des premiers membres de l'UE à annoncer la date précise du début de sa campagne de vaccination depuis la déclaration d'Ursula von der Leyen.

L'Agence européenne des médicaments (AEM) doit se pencher le 21 décembre - une semaine plus tôt que prévu - sur la demande d'autorisation du vaccin Pfizer-BioNTech.

L'arrivée du vaccin "signifie le début de la fin de la pandémie, mais pas la fin", et "il faudra maintenir la garde" et continuer à respecter les restrictions, a insisté Salvador Illa lors d'une conférence de presse.

Un appel "à la plus grande prudence"

Il a, par ailleurs, appelé les Espagnols "à la plus grande prudence" en vue des fêtes de fin d'année, alors que la situation de l'épidémie, qui s'était nettement améliorée en novembre, connaît un "changement de tendance" qu'il a qualifié d'"inquiétant".

Dans ce contexte, plusieurs régions du pays, compétentes en matière de santé et de gestion de l'épidémie, ont ainsi décidé de serrer la vis avant Noël en annonçant de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie.

L'Espagne commencera sa campagne de vaccination par les personnes à risque ou très exposées, comme les résidents des maisons de retraite, le personnel médical ou les personnes en situation de dépendance. Le gouvernement espère vacciner 15 à 20 millions de personnes, sur une population de 47 millions, d'ici à mai ou juin prochain, dont 2,5 millions d'ici à fin février. L'Espagne est l'un des pays européens les plus durement frappés par la pandémie, avec près de 1,8 million de cas confirmés et plus de 48.700 morts, selon le dernier bilan officiel.

S.B.-E. avec AFP