BFMTV

AP-HP: le nombre de personnels positifs au coronavirus multiplié par deux entre septembre et octobre

Les hospitalisations sont toujours en hausse.

Les hospitalisations sont toujours en hausse. - JOEL SAGET

Les soignants des hôpitaux publics parisiens font face à une explosion du nombre de cas recensés.

La deuxième vague n'épargne pas les personnels soignants des hôpitaux publics parisiens. Au cours d'une conférence de presse tenue ce mardi, Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP, a fait le point sur l'évolution du nombre de contaminations au sein de ses effectifs. Entre septembre et octobre, ce total a été multiplié par deux.

Le mois dernier, on comptait 2137 cas positifs au Covid-19 dans les rangs de l'AP-HP, contre 1049 au mois de septembre. Une hausse exponentielle d'autant plus parlante si l'on se réfère aux chiffres enregistrés au mois d'août. On en comptait alors 271.

"Ces infections sont rarement liées à un contact avec un patient atteint du Covid, a commenté Martin Hirsch. C'est le reflet de ce qui se passe dans la population générale."

Les effectifs renforcés

Les effectifs ont été renforcés face à l'afflux des patients souffrant du coronavirus. "On a anticipé et progressé de 500 infirmiers en plus à l'AP-HP", relève le Pr Yazdan Yazdanpanah, médecin infectiologue. Dans le détail, "180 emplois en soins critiques" ont été créés, 50 en soins critiques pédiatriques. À ces personnels s'ajoutent des "renforts externes" en intérim ou en CDD.

Comme en avril dernier, les formations internes aux métiers de la réanimation ont été relancées cette semaine. L'objectif: bénéficier d'un vivier plus large afin d'être en mesure d'accueillir un maximum de patients.

Malgré l'immensité de la tâche qui incombe aux soignants, Martin Hirsch l'assure: "les personnels sont mobilisés".

François Pitrel avec Florian Bouhot