BFM Pratique

Véhicule hybride : les avantages à connaître

-

- - -

Mi-électrique, mi-thermique, la voiture hybride incarne la solution idéale pour une transition en douceur vers la voiture propre. Véritable révolution ou simple phénomène de mode ? Ce type de véhicule possède de sérieux atouts pour se tailler une belle place sur le marché, avec des immatriculations en hausse (+40 % en 2017 d’après Auto Moto) pour atteindre près de 4 % du parc automobile français.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Une automobile hybride est un véhicule dont le fonctionnement repose sur deux sources d’énergie qui se suppléent. Ce type de voiture intègre ainsi un moteur thermique traditionnel, de type essence ou diesel, mais également une motorisation électrique. Ce dernier est alimenté par des batteries. Les deux motorisations interagissent pour propulser le véhicule. Il existe aujourd’hui plusieurs niveaux d’hybridation :

Dans l’hybridation légère, le moteur électrique sert uniquement de soutien au moteur thermique. Il ne peut à lui seul assurer la propulsion du véhicule.

Dans l’hybridation série, c’est le moteur électrique qui assure le fonctionnement de la voiture. Le moteur thermique fait ici office de groupe électrogène qui recharge la batterie si nécessaire.

Dans l’hybridation parallèle, les deux moteurs transmettent de la puissance aux roues, selon une configuration susceptible de changer selon le constructeur.

  • Lorsque l’hybride est dite « plug in », la batterie peut être rechargée en la reliant à n’importe quel réseau électrique. C’est aujourd’hui l’une des solutions d’hybridation les plus populaires.

Le succès florissant des véhicules hybrides s’explique en partie par les nombreux avantages qu’ils offrent :

Autonomie renforcée : d’un point de vue général, voilà bien là le plus grand avantage de l’hybridation. Ce type de véhicule permet souvent d’effectuer des trajets d’une distance comprise entre 500 et 1000 km sans avoir à ravitailler. Bien entendu, tout dépendra du niveau d’hybridation de l’automobile… et de la charge de la batterie au moment du départ.

Consommation réduite : grâce à son moteur électrique, un véhicule hybride consomme généralement moins que son équivalent thermique. À performance égale, vous roulerez donc plus longtemps à bord de votre voiture. Sur le moyen terme, cette caractéristique pourrait séduire les automobilistes soucieux de réaliser des économies sur leurs dépenses en carburant.

Moins polluant : encore une fois, le moteur électrique joue ici un rôle fondamental. Le moteur thermique étant moins sollicité que sur une voiture classique, le véhicule hybride dégage théoriquement moins de CO2 et de gaz à effet de serre. Dans les faits, la situation semble être cependant plus complexe, comme en atteste la suppression récente du bonus écologique réservé jusqu’alors à ce type de véhicule.

  • Confort de conduite : un véhicule hybride offre une douceur de conduite sans égale à faible vitesse, que cela soit en ville ou dans les embouteillages. La raison ? La présence d’une transmission automatique et l’absence d’une pédale d’embrayage. Le conducteur n’a ainsi qu’à gérer les pédales d’accélérateur et de freinage.

Les principaux reproches adressés à l’encontre des véhicules hybrides sont généralement les suivants :

Le poids : puisqu’il intègre deux motorisations distinctes, le véhicule hybride souffre niveau poids. Prévoyez une différence d’environ 500 kg par rapport à une voiture traditionnelle de même gamme. Pas idéal pour la maniabilité.

Le prix d’achat : un véhicule hybride coûte cher. Comptez un surcoût de 2 000€ pour une hybridation simple et 5 000€ supplémentaires pour acquérir une voiture hybride rechargeable d’après Automobile-Propre.com. Par exemple, avec un véhicule au prix de 25 800€, comptez des mensualités de 470€ sur 60 mois (taux de 3,69% hors assurance). L’idéal est de se renseigner sur les différents financements possibles : crédit auto, LOA… La différence de prix à l’achat est toutefois atténuer sur la durée d’utilisation du véhicule, du fait du coût annuel moins cher des carburants : le budget global de l’auto s’en trouve ainsi mieux équilibré.

Les coûts d’entretien peuvent en outre parfois s’avérer plus élevés que pour une voiture fonctionnant à l’essence ou au diesel.

  • Des bonus supprimés : l’hybridation d’un véhicule ne permet plus à son propriétaire de bénéficier des primes écologiques autrefois attribuées par l’État. Pour cela, la seule solution est de se tourner vers les modèles électriques.
Contenu rédigé par Empruntis