BFMTV

Violences à Paris: Edouard Philippe qualifie de "complices" "ceux qui excusent, qui encouragent"

Edouard Philippe, Christophe Castaner et Laurent Nunez

Edouard Philippe, Christophe Castaner et Laurent Nunez - BFMTV

Il a également assuré apporter "son plus grand soutien" aux forces de l'ordre mobilisées.

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est rendu samedi après-midi dans le quartier des Champs-Elysées à Paris, où des violences ont éclaté à l'occasion de l'acte 18 des "gilets jaunes", pour remercier les forces de l'ordre.

Le locataire de Matignon a jugé "inacceptables" les violences qui ont éclaté samedi sur l'avenue parisienne, estimant que "ceux qui excusent ou qui encouragent" de tels actes s'en rendent "complices".

"Ce que nous voyons aujourd'hui doit laisser à penser à tous ceux qui excusent ou qui encouragent les actes que je dénonçais, en les excusant, en les encourageant, ils s'en rendent complices", a-t-il déclaré venu apporter sur la grande avenue "son plus grand soutien" aux forces de l'ordre.

Edouard Philippe en a également profité pour remercier les forces de l'ordre, de nouveau mobilisées. "Merci pour ce que vous faites. C'est absolument nécessaire dans ces circonstances exceptionnelles", a-t-il conclu. 

Hugo Septier avec AFP