BFMTV

Emmanuel Macron plus populaire à droite qu'à gauche

Emmanuel Macron, le 31 août 2016.

Emmanuel Macron, le 31 août 2016. - Philippe Lopez - AFP

Par ailleurs, 65% des Français ne souhaitent pas que Macron soit candidat à la présidentielle de 2017, selon un sondage "L'Opinion en direct" de l'institut Elabe pour BFMTV. Et l'ex-ministre de l'Économie ferait plutôt le plein de voix... à droite.

Il vient tout juste de retrouver sa liberté et s'il refuse pour l'instant de dire s'il compte y aller, Emmanuel Macron a bien l'intention de compter lors de la prochaine présidentielle. Pourtant, 65% des Français ne veulent pas voir le fondateur du mouvement En Marche!, qui a démissionné mardi du ministère de l'Economie, être candidat pour la présidentielle de 2017, selon un sondage "L'Opinion en direct" de l'institut Elabe pour BFMTV publié mercredi.

Seuls 34% des Français veulent qu'il soit candidat en 2017

Dans le détail, à la question "souhaitez-vous qu’Emmanuel Macron soit candidat à la prochaine élection présidentielle ?", 65% des participants à cette étude d'opinion ont répondu "non" (29% "non pas du tout" et 36% "non pas vraiment), contre seulement 34% de "oui" (25% "oui plutôt" et 9% de"oui tout à fait"). 

A souligner aussi: la proportion de répondants qui ne souhaitent pas voir Emmanuel Macron se présenter a augmenté de 2 points par rapport à à une précédente enquête Elabe pour BFMTV datant de juillet.

Les sympathisants de la droite et du centre plus nombreux à vouloir qu'il y aille

S'agissant de la répartition partisane, les sympathisants de gauche sont 28% à vouloir qu'il se présente à la prochaine présidentielle et 71% à ne pas le vouloir. Les sympathisants de la droite et du centre sont 49% à vouloir qu'il se présente, et 50% à ne pas le souhaiter. Enfin, les sympathisants du Front national sont 19% à vouloir qu'il soit candidat, et 80% à ne pas le désirer.

Deuxième leçon, dans l’hypothèse d’une candidature de François Hollande, près de la moitié des Français (49%) souhaitent néanmoins une candidature d’Emmanuel Macron à la prochaine élection présidentielle.

Plus précisément, 21% des personnes interrogées souhaitent "tout à fait" une candidature d’Emmanuel Macron à la prochaine élection présidentielle en plus de celle de François Hollande et 28% la souhaitent "plutôt". A l’inverse, 50% des Français interrogés ne souhaitent "pas vraiment" (25%) ou "pas du tout" (25%) sa candidature en mai 2017.

59% des Français jugent négatif son bilan à Bercy

Autre élément à noter: 40% des Français jugent positif le bilan d’Emmanuel Macron comme ministre de l’Economie (38% le voient comme "assez positif" et 2% comme "très positif", soit un total "positif" inchangé depuis juillet 2016), 59% expriment un avis opposé (42% "assez négatif" et 17% "très négatif", en baisse d’un point depuis juillet). 

Dans le détail, son bilan est davantage jugé positif par les classes moyennes et supérieures (42%), et notamment par les cadres (48%), et par les retraités (51%). Il est en revanche jugé négatif par 76% des ouvriers. Parmi les sympathisants de la droite et du centre, 56% jugent positivement son bilan, alors qu’ils ne sont "que" 38% parmi les sympathisants de gauche à faire de même, dont 46% des sympathisants PS ; "seuls" 19% des sympathisants FN le jugent positif.

Une meilleure image à droite qu'à gauche

Emmanuel Macron est avant tout perçu par les Français comme déterminé, dynamique, moderne, courageux et apportant des idées nouvelles. Invités à se prononcer sur quatorze qualificatifs à propos d’Emmanuel Macron, les Français dépeignent le portrait d’un homme "déterminé" (72%), "dynamique" (71%), "moderne" (68%), "courageux" (61%), qui "apporte des idées nouvelles" (59%), et "sympathique" (53%).

Les qualificatifs qui lui sont les moins attribués sont: "capable de réformer le pays" (48%), "honnête" (48%), "obtient des résultats" (41%), "a la stature d’un Président de la République" (39%), "est à l’écoute des Français" (38%), "vous inquiète" (37%), "se préoccupe des gens comme vous" (30%) et "de gauche", (27%).

De manière générale, l’ensemble des traits d’image associés à Emmanuel Macron se sont améliorés depuis juillet 2016 et particulièrement sa "stature de président de la République" (+8) et son "écoute des Français" (+6). Il inquiète également moins les Français (-8). Il consolide par ailleurs son image sur les traits d’image que les Français associaient déjà à sa personnalité: "déterminé" (+3), "dynamique" (+5), "moderne" (+5) et "courageux" (+4).

Enfin, l’image d’Emmanuel Macron est meilleure auprès des sympathisants de la droite et du centre qu’auprès des sympathisants de gauche sur la totalité des items testés.

Sondage réalisé par Internet les 30 et 31 juillet 2016 auprès d'un échantillon de 944 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

V.R.