BFMTV

2017: près de 9 Français sur 10 rejettent une candidature Hollande

88% des Français ne veulent pas que le chef de l'Etat se présente à la prochaine élection présidentielle, selon un sondage Elabe "L'opinion en direct" pour BFMTV.

Un refus massif et grandissant. 88% des Français ne veulent pas que François Hollande soit candidat à la prochaine élection présidentielle, selon un sondage Elabe "L'opinion en direct" pour BFMTV diffusé ce mercredi, un chiffre en hausse de 4 points depuis la dernière enquête d'opinion de l'institut sur ce sujet en juillet.

Dans le détail, à la question "Souhaitez-vous que François Hollande soit candidat à la prochaine élection présidentielle?", 88% des des participants ont répondu "non" (26% "plutôt pas" et 62% "pas du tout"), contre 12% qui ont répondu oui (8% "plutôt" et 4% "tout à fait").

88% des Français ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat à la prochaine élection présidentielle.
88% des Français ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat à la prochaine élection présidentielle. © Elabe - BFMTV

"Ce rejet atteint des sommets"

S'agissant de la répartition partisane, "le rejet majoritaire de la candidature de l’actuel locataire de l’Elysée se confirme quelle que soit la sensibilité" politique des répondants, analyse Yves-Marie Cann, directeur des études politiques chez Elabe. "72% des sympathisants de la gauche, dont 63% des sympathisants socialistes, s’y opposent. Ce rejet atteint même des sommets auprès des sympathisants de la droite et du centre (93%), des sympathisants FN (94%) et des personnes sans préférence partisane (94%)."

Pas vu comme un défenseur des valeurs de la République

Autre leçon de ce sondage: alors que les questions du burkini, de l'identité française et des valeurs de la République ont largement occupé le débat public ces dernières semaines, 73% des Français disent ne pas faire confiance au président de la République pour défendre et protéger ces valeurs (48% n'ont "pas confiance", 25% "pas du tout confiance"). Au contraire, 26% des personnes interrogées lui font confiance pour protéger les valeurs républicaines (20% "plutôt" confiance, 6% "tout à fait" confiance).

Plus de sept Français sur dix (73%) ne font pas confiance à François Hollande pour défendre et protéger les valeurs de la République.
Plus de sept Français sur dix (73%) ne font pas confiance à François Hollande pour défendre et protéger les valeurs de la République. © Elabe - BFMTV

"Cette question suscite un clivage politique très fort entre la gauche et la droite", souligne Yves-Marie Cann.
"60% des sympathisants de gauche, portés par les sympathisants socialistes (71%), font ainsi confiance à François Hollande pour défendre ces valeurs", définies dans ce sondage comme la démocratie, la liberté, l'égalité, la fraternité, la laïcité, etc. "A l’inverse, 'seuls' 12% des sympathisants de la droite et du centre et 4% des sympathisants FN lui font confiance dans ce domaine."

Son bilan jugé sévèrement, malgré la baisse du chômage

Autre élément contre une candidature Hollande: son bilan présidentiel est largement jugé négatif par les Français, que ce soit pour la défense des valeurs de la République (65%) ou pour la lutte contre la menace terroriste (67%). Mais c'est en termes de redressement de l’économie que les Français jugent le président de la République le plus sévèrement: 86% voient son bilan comme négatif, dont plus d'un Français sur deux (52%) qui le considèrent même comme "très négatif", et 34% "assez négatif". 

Le bilan de François Hollande est jugé négatif par une majorité de Français.
Le bilan de François Hollande est jugé négatif par une majorité de Français. © Elabe - BFMTV

"Les jugements négatifs portés sur son bilan pour le redressement économique et l’emploi ne sont en rien atténués par une croissance meilleure qu’au début de son mandat et la baisse du chômage depuis le début de l’année", relève Yves-Marie Cann. "De toute évidence, les améliorations observées sur le front économique s’avèrent trop faibles pour produire des effets politiques en sa faveur."
"A ce propos, même à gauche son bilan économique est jugé négativement (66% de jugements négatifs à gauche, dont 57% au Parti socialiste)", poursuit-il. Notons toutefois que les sympathisants de gauche jugent majoritairement positif le bilan de François Hollande en matière de lutte contre le terrorisme (66% contre 19% auprès des sympathisants de la droite et du centre) et en matière de défense des valeurs de la République (70% contre 21% auprès des sympathisants de la droite et du centre)."

Sondage Elabe "L'opinion en direct" pour BFMTV réalisé par Internet les 6 et 7 septembre 2016 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
V.R.