BFMTV

Sondage BFMTV - Pour les Français, les Républicains incarnent les classes aisées mais pas l'opposition

Les dirigeants de LR.

Les dirigeants de LR. - Eric FEFERBERG / AFP

Notre nouveau sondage "L'Opinion en direct", élaboré par l'institut Elabe, montre ce mercredi que le parti "Les Républicains" ne représente pas l'opposition pour une large part de nos compatriotes, qui voient en revanche en lui le défenseur des classes aisées. La personnalité de Laurent Wauquiez, quant à elle, ne convainc décidément pas les Français.

Numériquement, si l'on promène un œil sur les rangs de l'Assemblée nationale, "Les Républicains" forment la première force d'opposition du pays. Pourtant, il n'incarnent cette contradiction au gouvernement que pour une part famélique de l'électorat. C'est là l'un des enseignements de notre dernier sondage "L'Opinion en direct", par l'institut Elabe, que nous diffusons ce mercredi après-midi. 

6% 

Quand on demande aux Français quel parti politique incarne le mieux l'opposition à Emmanuel Macron et au gouvernement, ils ne sont en effet que 6% à rétorquer: "les Républicains". Un taux qui rejette les intéressés loin déjà du Rassemblement national, lesté de ses 22%, et de la France insoumise et ses 18%. Ce résultat est encore plus distant des 43% de Français qui estiment qu'aucun de ces mouvements ne peut vraiment prétendre être la locomotive de l'opposition. Même chez les électeurs de François Fillon, au premier tour de l'élection présidentielle de 2017, on ne se montre pas très convaincu: ils ne sont que 24% à citer LR comme meilleure incarnation de l'opposition. 

A contrario, l'opinion a une idée nette du public que défendent les Républicains. Selon 66% de nos concitoyens, il s'agit des classes aisées. Cette statistique donne un écho singulier à une autre donnée de l'étude, établissant que pour un tiers de l'électorat environ, 29% précisément, la position de LR en matière économique et sociale est proche de celle de l'exécutif. 

31% des sondés jugent toutefois que Les Républicains appuient les intérêts des classes moyennes. 22% pensent qu'ils militent pour les classes populaires. 

Les Républicains n'attirent pas 

L'enquête d'opinion indique que la vitalité du parti est également remise en cause assez largement. Ainsi, 76% des gens jugent que le mouvement "n'attire pas de nouveaux militants", 74% assurent qu'il ne "porte pas d'idée nouvelle". Enfin, pour 80% des interlocuteurs de l'institut Elabe, LR n'est pas un parti uni. 

Enfin, il peine à trouver sa voie. Non seulement, un tiers de l'électorat le voit proche de la politique économique et sociale en place actuellement, mais ils sont encore 30% à le décrire comme proche des options européennes de La République en marche et du gouvernement, et 41% à le dire proche des mesures prônées par le RN dans le domaine de l'immigration. 

L'image de Laurent Wauquiez enlisée

Cette situation peu brillante est le corollaire de l'enlisement dans l'opinion de celui qui est son leader depuis quinze mois. 23% des Français seulement déclarent Laurent Wauquiez capable de rassembler la droite, et seulement 18% capable de rassembler les Français. Pour le reste, il apparaît comme arrogant et autoritaire, pour respectivement 58% et 52% des sondés, et 22% des Français seulement le qualifient de "sincère". 

Echantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l'interviewé après stratification par région et catégorie d'agglomération. Interrogation par Internet les 5 et 6 mars 2019. 

Robin Verner