BFMTV

Royal, Trierweiler, Gayet: François Hollande se confie sur sa vie personnelle

Ségolène Royal et Valérie Trierweiler pendant la campagne de 2012 (photo d'illustration)

Ségolène Royal et Valérie Trierweiler pendant la campagne de 2012 (photo d'illustration) - Fred Dufour - AFP

Dans un livre, François Hollande revient sur ses relations avec les femmes. De Ségolène Royal, dont il est toujours très proche, à Valérie Trierweiler, le chef de l'Etat parle aussi de Julie Gayet.

Pour la première fois, François Hollande se confie sur sa vie personnelle. Dans Un président ne devrait pas dire ça..., l'ouvrage de Fabrice Lhomme et Gérard Davet, le chef de l'Etat revient sur ses relations avec les femmes.

De Ségolène Royal, il assure que c'est "celle qui [le] connait le mieux", "celle dont [il est] le plus proche". Il décrit le premier Conseil des ministres de son ancienne compagne: 

"Elle était heureuse, émue, on a échangé un regard, voilà, c'est une belle histoire".

Gayet, "une fille bien"

"Une belle histoire" qui ne plaisait pas à Valérie Trierweiler. François Hollande évoque la jalousie de sa seconde compagne envers Ségolène Royal. "Elle n'était jamais rassurée. Parce qu'elle pensait toujours que Ségolène allait revenir", assure le président. 

Quant à Julie Gayet, il estime que "c'est une belle femme, une fille bien". Leur relation a commencé "début 2013". D'après le chef de l'Etat, le couple se voit peu, "pas aussi souvent qu'on le voudrait". L'actrice quant à elle aimerait voir leur relation officialisée, ce que François Hollande ne souhaite pas tant qu'il est président. 

M.L.