BFMTV
Politique

Retour de DSK dans la vie publique: 61% des Français disent non

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, une nette majorité de Français déclare ne pas souhaiter voir le retour de Dominique Strauss-Kahn dans la vie publique.

L'annonce est tombée mercredi: le parquet de Lille ne fait pas appel de la relaxe de Dominique Strauss-Kahn dans le procès dit du Carlton de Lille. Désormais, plus aucune affaire judiciaire n'entrave un éventuel retour de l'ancien candidat socialiste à la présidentielle dans la vie publique française.

Interrogés à ce sujet, les Français sont assez partagés sur la probabilité de ce retour. Seule une courte majorité (54%) considère qu'il ne reviendra pas, selon un sondage Elabe pour BFMTV. Les sondés les plus âgés sont les plus incrédules quant à sa réapparition sur la scène politique française: seuls 37% y croient. Ces résultats fluctuent peu en fonction des opinions politiques: 49% des sondés de gauche pensent qu'il reprendra une place dans la vie publique, contre 46% à droite.

Les socialistes partagés sur l'envie de voir revenir DSK

En revanche, ils sont une nette majorité à déclarer ne pas souhaiter le retour de DSK dans la vie publique en France, à 61%. "Cette proportion est encore plus élevée chez les femmes (66%), et les plus de 65 ans (67%)", note Bernard Sananes, président d'Elabe. "Cependant, le score des 38% de Français qui souhaitent son retour, dans un contexte global de désaffection à l'égard des politiques, n'est pas marginal", poursuit le spécialiste.

"Surtout, on observe que les sympathisants de gauche sont, eux, partagés quasiment à égalité entre ceux qui souhaitent son retour (49%) et ceux qui ne le souhaitent pas (51%). Ce chiffre s’explique d’abord par le fait que les sympathisants socialistes sont majoritaires (54%) à souhaiter que l’ex-patron du FMI revienne dans la vie publique française", conclut Bernard Sananes.

(Sondage réalisé le 23 et 24 juin auprès d'un échantillon de 1001 personnes selon la méthode des quotas)

A. G.