BFMTV

"Restez au maximum chez vous": Pécresse exhorte les Franciliens à respecter le confinement

Valérie Pécresse a lancé un appel aux Franciliens afin qu'ils respectent le confinement. Et leur demande de ne pas "céder à la tentation", malgré le beau temps.

Invitée de BFM Politique ce dimanche, Valérie Pécresse a voulu faire passer un message clair aux Franciliens: "restez au maximum chez eux". Une déclaration qui intervient en réaction au relâchement de certains habitants d'Île-de-France, nombreux à s'être promenés dehors ces derniers jours.

"La situation reste très tendue, notre système de santé saturé, on continue de transférer des malades dans d'autres régions. Pour aider les soignants, il faut respecter le confinement. [...] J'appelle les habitants d'Île-de-France à faire preuve d'autodiscipline. Rien ne serait pire qu’un demi confinement car cela veut dire que tous les efforts que nous aurons faits auront été vains", a affirmé la présidente de la région Île-de-France sur notre antenne.

Valérie Pécresse a ajouté qu'"il ne faut pas céder à la tentation, même si ce sont les vacances et qu'il fait beau", surtout "qu'on est peut-être en train de renverser la courbe d’accès à l’hôpital"

"Situation trop grave pour envisager déconfinement"

La présidente de la région Île-de-France a également réagi à l'évocation d'un futur déconfinement par l'exécutif. 

"La situation est trop grave pour envisager le déconfinement. Aujourd'hui, si on veut sauver des vies, il n'y a pas d'autres solutions que le confinement strict. C'est indispensable pour stopper l'avancée de l'épidémie", a-t-elle expliqué. 

Valérie Pécresse a, enfin, voulu se montrer optimiste, assurant que l'"on commence à voir les fruits" du confinement.

Clément Boutin