BFMTV

Quand Sarkozy compte ses 37 amis

Premier lieutenant du président des Républicains, Brice Hortefeux a rassemblé mardi dans la brasserie Le Toucan les fidèles de Nicolas Sarkozy pour préparer la primaire. Seuls 37 ont répondu présent.

Les troupes de Nicolas Sarkozy s’organisent. Mardi, Brice Hortefeux, le premier lieutenant du président des Républicains a rassemblé les fidèles de Nicolas Sarkozy pour préparer la primaire, prévue à l’automne, rapporte L’Opinion.

L'initiative est une première depuis le retour de Nicolas Sarkozy à la tête du parti il y a quinze mois, rappelle le quotidien libéral. L’invitation avait été lancée dimanche via un SMS de Brice Hortefeux: "Comme convenu avec Luc Chatel, nous vous proposons de nous retrouver pour une réunion le 12 janvier à 9 h 30 au Toucan." Si l’ancien chef de l’Etat ne s’y est lui-même pas rendu, il a pu compter ses amis: 37 se sont rendus à cette réunion organisée dans la matinée cette brasserie située à deux pas du siège du parti, dans le XVe arrondissement de Paris.

Présence remarquée d'Eric Ciotti

Une toute petite troupe, estime Apolline de Malherbe, éditorialiste politique de BFMTV, même s'il ne s'agissait pas encore d'un rassemblement officiel.

"37 pour celui qui fut le champion de la droite, 37 pour celui qui est aujourd'hui le chef de la droite", souligne-t-elle.

Outre Brice Hortefeux, étaient notamment présents Luc Chatel, Laurent Wauquiez, Eric Woerth, Valérie Debord, Guillaume Peltier, Geoffroy Didier, Pierre Charon, Alain Joyandet, Roger Karoutchi, David Douillet... Mais les présences les plus remarquées auront été celles du député des Alpes Maritimes Eric Ciotti, autrefois réputé filloniste, et du nouveau président de la région PACA Christian Estrosi, malgré ses récentes critiques contre l'ex-président de la République.

Rassurer sur la détermination de l'ex-président

Au centre des discussions: la primaire qui doit départager le candidat de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017. Brice Hortefeux doit s'employer à rassurer sur la détermination de Nicolas Sarkozy, malgré son décrochage dans les sondages et alors qu'Alain Juppé caracole toujours en tête. Plusieurs élus ont appelé Brice Hortefeux à organiser un rendez-vous de ce type ces dernières semaines, note L'Opinion, et autour de la table, on presse pour lancer au plus vite l'opération reconquête.

Au groupe rassemblé autour de lui, l’ex-ministre de l’Intérieur explique que leur champion ouvre une "nouvelle page" et qu'il va repartir à la rencontre des Français sous une forme originale et sans média. "Il va prendre de la hauteur et de la profondeur", assure-t-il. La conduite du parti, le rassemblement à tout prix n’est plus la priorité , "place à l’engagement et à la clarté", affirme-t-il.

"Comprenez que 2015 était l'année du parti et que 2016 est celle du candidat", décrypte Apolline de Malherbe. 

Et dans cette optique, ce type de rendez-vous devrait devenir régulier: prochaine réunion prévue au Toucan le 9 février. Nicolas Sarkozy pourrait passer une tête.

Mise à jour, 14 janvier, 19h20 : invité de BFMTV, Pierre Charon, sénateur LR de Paris a souhaité réagir à nos informations. "L'idée n'était pas de faire du chiffre", explique-t-il. Sur les 37 invités, il explique qu'il y a eu 40 personnes invitées, "trois ont été excusées, les autres sont venues", indique-t-il. 

V.R.