BFMTV

Primaire à droite: François Fillon jugé le plus convaincant 

Ce jeudi soir, les sept candidats à l'investiture de la droite et du centre en vue de la présidentielle 2007 s'affrontaient au cours d'un ultime débat avant le premier tour de la primaire ce dimanche.

Un sondage Elabe pour BFMTV a donné le sentiment des Français après le dernier débat de la primaire de la droite et du centre, qui s'est tenu ce jeudi soir, trois jours avant le premier tour de scrutin le 20 novembre. Il portait sur l'identité du vainqueur de cette confrontation.

François Fillon en tête, Nicolas Sarkozy en troisième homme

Bénéficiant d'une bonne dynamique dans l'opinion depuis quelques jours, François Fillon a confirmé ce soir puisque c'est son nom qui arrive en tête, avec 33% du total des voix, de cette enquête menée auprès de 1012 téléspectateurs dont 358 sympathisants de la droite ou du centre. Alain Juppé arrive immédiatement derrière lui avec 32%.

Nicolas Sarkozy est le troisième homme de la soirée, décroché par le duo car il n'engrange la conviction que de 18% du panel. Jugé le plus convaincant par seulement 3% des téléspectateurs interrogés, Jean-François Copé est en dernière position. 

Si l'on se reporte à l'impression des seuls sympathisants de la droite et du centre interrogés lors de ce débat, la tendance est encore plus favorable à François Fillon. Dans ce cas de figure, l'ancien Premier ministre devance tous ses concurrents avec 39% des suffrages. Derrière lui, on ne trouve plus Alain Juppé (25%) mais Nicolas Sarkozy, avec 26%. Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson, dirigeant du parti Chrétien-démocrate, sont derniers ex-aequo, avec 2% des voix des personnes de droite interrogées. 

Alain Juppé le plus présidentiable

Alain Juppé repasse cependant en tête lorsqu'il s'agit de demander aux téléspectateurs qui ils verraient le mieux se glisser dans le costume et l'appartement élyséens. Avec 40%, il déborde François Fillon, qui recueille 25% de ces votes, et surtout l'ex-chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, qui n'est choisi que par 19% des sondés.

C'est encore l'élu de Bordeaux qui est considéré comme la meilleure chance de la droite dans l'élection qui s'annonce. Il convainc sur ce point 50% des Français questionnés, contre 22% à son rival François Fillon et 18% à Nicolas Sarkozy. Mais une donnée vient quelque peu ternir ce tableau: son avance s'est largement érodée au fil du débat face à son second. Ils étaient 57% à le plébisciter en début de soirée comme la bonne étoile de l'opposition actuelle pour la présidentielle. François Fillon, quant à lui parti de 13%, a donc gagné neuf points sur cette question. 

-
- © -

Le maire de Bordeaux reste le plus populaire mais Fillon progresse auprès de l'opinion

Cette enquête d'opinions cherchait aussi à évaluer la cote de popularité des uns et des autres. Alain Juppé dispose de 67% de bonnes opinions auprès de l'ensemble du panel, pouvant même s'enorgueillir d'une hausse de six points lors de ce débat. Mais c'est François Fillon qui a enregistré la plus forte progression lors de l'émission: il fait un bond de huit points dans l'opinion et s'établit à la deuxième position avec 62% de bonnes opinions.

Nathalie Kosciusko-Morizet est troisième avec 45%, soit cinq points de mieux qu'avant le débat. L'ancien président de la République s'en tire moins bien. Certes, Nicolas Sarkozy a aussi gagné en popularité durant le débat selon notre sondage mais il n'est que cinquième avec 35% d'avis favorable. Bruno Le Maire fait mieux que lui avec ses 41% de bonnes opinions parmi le panel mais il est le seul à avoir perdu des points pendant le programme, trois plus précisément. Jean-François Copé, enfin, est le mal aimé parmi les participants: il ne soulève d'impressions positives que chez 23% des personnes interrogées. 

Robin Verner