BFMTV

Saintignon: "Marine Le Pen n'a aucune proposition"

Pierre de Saintignon, ce vendredi soir.

Pierre de Saintignon, ce vendredi soir. - BFMTV

A deux jours du premier tour des élections régionales, Pierre de Saintignon, tête de liste PS en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, était l'invité de Ruth Elkrief ce vendredi soir sur BFMTV.

"Je dis à mes citoyens, 'mettez vos colères de côtés'". A deux jours du premier tour des élections régionales, Pierre de Saintignon, tête de liste PS en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, appelle les électeurs à faire barrage au Front national, qui est en position de l'emporter dans la région en cas de triangulaire.

"Madame Le Pen se nourrit de la peur (des électeurs), de leur détresse, monte les uns contre les autre, et stigmatise l'étranger", dénonce-t-il. "Elle n'a aucune proposition. Et d'ailleurs, si elle avait une proposition crédible, alors elle perdrait sa propre influence", brocarde-t-il. 

"La gauche saura se réunir au soir du premier tour"

Après des années de gestion socialiste, ne craint-il pas un vote sanction? "Notre région a souffert de la désindustrialisation", se justifie ce proche de Martine Aubry. "C'est chez nous que se sont produites les fermetures des usines. Et pourtant, nous avons rallumé tous nos moteurs". "Et tous ceux qui veulent programmer le déclin doivent savoir que nous sommes vers notre renaissance", prophétise-t-il. 

Comment convaincre les électeurs alors que la gauche est moins unie que jamais dans la grande région Nord? "La gauche saura se réunir au soir du premier tour", croit savoir Pierre de Saintignon. Selon un sondage BVA publié dimanche, en cas de retrait de la gauche dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen l'emporterait face à la droite, avec 52% des voix contre 48. Même chose en cas de fusion (51% contre 49%). Pierre de Saintignon serait-il prêt à se retirer pour empêcher le Front national d'emporter la région? "Je serai plus haut que ce que les derniers sondages disent", élude-t-il. 

C. P.