BFMTV

Cambadélis juge "xénophobe" l'attaque de Sarkozy contre Vallaud-Belkacem

-

- - -

Le premier secrétaire du PS prend à son tour la défense de Najat Vallaud-Belkacem, ciblée avec virulence par Nicolas Sarkozy, lundi soir au cours d'un meeting.

Après Manuel Valls qui a dénoncé les "mots insupportables", c'est Jean-Christophe Cambadélis qui s'en prend à Nicolas Sarkozy. Lors d'un meeting lundi soir, le président de l'UMP avait déclaré que "dans le combat effréné pour la médiocrité, Christiane Taubira est en passe d'être dépassée par Najat Vaullaud-Belkacem".

Invité mercredi sur RTL, le premier secrétaire du parti socialiste a chargé Nicolas Sarkozy. "Je pense que l'attaque de Nicolas Sarkozy envers Najat Vallaud-Belkacem est légèrement xénophobe", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis, qui pour lui les propos du président de l'UMP était une pique personnelle contre la ministre de l'Education nationale, plus que contre sa réforme des collèges. 

"L'UMP et Nicolas Sarkozy visent la personne", poursuit-il, précisant que Najat Vallaud-Belkacem est attaquée "parce qu'elle s'appelle Belkacem", comme Christiane Taubira l'était "pour sa couleur de peau".

Mardi, l'intéressée avait réagi aux propos de l'ancien président de la République. "Tout le monde peut avoir un avis sur tout. Mais quand on s'est acharné à saccager l'école (...) On n'a aucune leçon à donner", avait répliqué Najat Vallaud-Belkacem.

J.C.