BFMTV

Arnaud Montebourg fait son retour... sur le mont Beuvray

Arnaud Montebourg au mont Beuvray, en compagnie du député Christian Paul (à sa droite) en 2012

Arnaud Montebourg au mont Beuvray, en compagnie du député Christian Paul (à sa droite) en 2012 - Thierry Zoccolan - AFP

Arnaud Montebourg devrait garder le silence ce lundi. Mais on le verra  tout de même gravir le Mont Beuvray aux côtés du député Christian Paul, candidat au poste de premier secrétaire du PS.

Comme chaque année depuis 2004, le Parti socialiste se retrouve en ce lundi de Pentecôte pour l'ascencion du mont Beuvray, en Bourgogne. L'ex-ministre Arnaud Montebourg sera de la fête. Un retour symbolique devant les médias pour celui qui a quitté la politique pour le privé, et qui, il l'a promis, restera silencieux.

"Je ne vais pas parler. D'ailleurs j'en ai marre de tous ces journalistes, je crois que je ne vais pas y aller", menace même Arnaud Montebourg dans Le Parisien. S'il sera bien présent pour gravir ce mont au coeur du Morvan, il risque en effet de boycotter les micros.

"Il sera discret. Il a vraiment envie de s'en tenir à sa ligne de retrait", confirme le sénateur Jérôme Durain dans Le Figaro.

"A ce stade, il privilégie son projet économique et professionnel", décrypte dans Le Parisien le député du Gard Patrice Prat. Désormais vice-président du conseil de surveillance d'Habitat, Arnaud Montebourg aurait d'ailleurs, selon un de ses proches, "d'autres projets à gros enjeux économiques", qu'il devrait dévoiler dans les semaines à venir, laissant la politique "très loin de lui", croit Philippe Baumel, député de Saône-et-Loire cité par le même quotidien.

Aurélie Filippetti est annoncée aussi

Très loin... pour un temps. Car ses proches ne doutent pas de son retour dans l'arène politique. "Arnaud n'a jamais dit qu'il ne reviendrait jamais. C'est évident qu'il n'a pas tourné définitivement le dos à la politique", confirme Patrice Prat qui précise que "c'est à lui de préciser quand il fera son retour". L'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif lance lui-même au Parisien avant de clore la discussion: "On se reparle dans deux ans".

En attendant, Arnaud Montebourg sera accompagné ce lundi de Christian Paul, candidat des frondeurs au poste de premier secrétaire du parti face à Jean-Christophe Cambadélis, et fidèle de ce rendez-vous annuel. Parmi ses autres compagnons de promenade, on devrait retrouver sur le mont Beuvray la compagne d'Arnaud Montebourg et ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, mais aussi le sénateur Jérôme Durain et le député Philippe Baumel, d'après le Journal de Saône-et-Loire.

A. D.