BFMTV

Christian Paul: "Nous avons réveillé le PS à la veille du congrès"

Le "frondeur" Christian Paul était l'incité de BFMTV vendredi au lendemain du vite sur les motions au congrès PS.

Le "frondeur" Christian Paul était l'incité de BFMTV vendredi au lendemain du vite sur les motions au congrès PS. - BFMTV

Les signataires de la motion B, avec 30% face à la motion Cambadélis (60%), ont "réveillé le Parti socialiste", a estimé vendredi son premier signataire, Christian Paul, sur BFMTV.

"Je vais être candidat dès aujourd'hui pour être prochain Premier secrétaire du PS, je souhaite que nous puissions clarifier ce qui se joue en ce moment au PS", a indiqué le député de la Nièvre, une des principales figures de la "fronde" parlementaire contre le gouvernement.

"J'ai ressenti dans les débats depuis plusieurs semaines qu'il y a avait une exigence de changement", a-t-il ajouté tout en précisant qu'il ne s'agissait ni de "contestation", ni "d'opposition".

L'unité du Parti socialiste "n'est pas en cause", il n'y a "pas de déchirement", insiste-t-il.

Mais il semble vouloir encore faire pression sur l'exécutif en rappelant que "François Hollande aura besoin de tous les socialistes".

K. L.