BFMTV

Paris: les élus Les Républicains moquent Anne Hidalgo dans un site inspiré du Gorafi

Le site lancé par les élus Les Républicains de Paris parodie le site de la capitale et certaines actions d'Anne Hidalgo.

Le site lancé par les élus Les Républicains de Paris parodie le site de la capitale et certaines actions d'Anne Hidalgo. - Capture d'écran Rispa.fr

Les élus d'opposition Les Républicains de Paris ont lancé mercredi un site parodique de la ville de Paris, moquant certaines mesures prises par Anne Hidalgo et son équipe depuis le début de sa mandature.

Pour les trois ans d'Anne Hidalgo à la tête de la mairie de Paris, les élus Les Républicains ont voulu marquer le coup. Le groupe d'opposition mené par Nathalie Kosciusko-Morizet ont lancé mercredi un site baptisé Rispa.fr, un site parodiant le site officiel de la ville, Paris.fr.

"A la manière du Gorafi sauf qu'ici (presque) tout est vrai, Rispa.fr, véritable parodie de Paris.fr revient sur toutes les pépites qui se sont glissées dans l'actualité d'Anne Hidalgo ces trois dernières années et qui auraient pu vous échapper", écrivent-ils.

Le site reprend la même charte graphique du site de la ville de Paris. Bandeau vert et rose, rubriques, la ressemblance est criante. "Déjà 3 ans de mandat et autant de pépites", titre le site internet.

La biodiversité citoyen d'honneur de Paris

Parmi les articles, la rubrique "WTF" ironise sur la citoyenneté d'honneur de Paris offert à la biodiversité. "Dommage que suivant cet élan, elle n'ait pas accepté la proposition du groupe LR de distinguer également dans la foulée l'amour et la Paix dans le monde", raillent les élus de droite.

Une autre rubrique intitulée "Que faire à Paris" propose de partir à la chasse aux rats ou de se mettre au slalom entre les voitures, moquant la politique d'Anne Hidalgo visant à diminuer la place de la voiture.

"Notre politique anti-voiture n'a pas réussi à faire baisser la pollution, mais elle offre aux amateurs de sports un parcours de slalom de rêve. Que vous soyez à pieds, en roller ou à vélo venez slalomer entre les automobiles (port d'un masque anti-pollution conseillé", peut-on lire sur le site parodique. 

Si l'initiative peut faire sourire, l'entourage d'Anne Hidalgo interrogé par France Bleu rit jaune et souligne l'utilisation illégale de la charte graphique de la ville de Paris. "Le groupe LR ferait mieux de se concentrer sur le fond et de faire des propositions concrètes pour la vie quotidienne des Parisiens", ajoute la municipalité.

dossier :

Anne Hidalgo

Carole Blanchard