BFMTV

Paris: en cas de réélection, Hidalgo souhaite piétonniser "dès cet été" les abords du Canal Saint-Martin

Anne Hidalgo lors de la cérémonie célébrant l'appel du 18 juin au Mont-Valérien

Anne Hidalgo lors de la cérémonie célébrant l'appel du 18 juin au Mont-Valérien - Ludovic MARIN / POOL / AFP

A une semaine du second tour des municipales, et alors qu'elle a scellé une alliance avec les Verts, la maire PS de Paris précise quelques propositions écologistes dans les colonnes du Journal du Dimanche.

"La crise a été un accélérateur", estime Anne Hidalgo. Dans une interview accordée au JDD, la maire sortante de Paris considère que l'écologie, la solidarité et la participation citoyenne doivent être "plus que jamais", les "bases du monde qui vient". Après avoir scellé une alliance avec David Belliard, tête de liste EELV dans la capitale, l'élue socialiste dévoile les mesures fortes qu'elle mettra en oeuvre si elle est réélue au second tour des municipales, le 28 juin prochain. Parmi elles, la piétonnisation "dès cet été" des abords du Canal Saint-Martin, de Stalingrad à République.

"L'idée est de donner de l'air et de la qualité de vie à ces quartiers de Paris très denses où vivent beaucoup de familles", explique Anne Hidalgo qui précise que la piétonnisation du centre-ville de Paris est l'une de ses priorités.

Pérennisation des pistes cyclables et des terrasses de restaurants

La maire de Paris s'engage également à pérenniser les pistes cyclables temporaires mises en place pour le déconfinement, soulignant que celle instaurée rue de Rivoli est empruntée quotidiennement par près de 15.000 cyclistes. Anne Hidalgo souhaite par ailleurs prolonger les nombreuses terrasses des cafés et restaurants de la capitale, agrandies à titre dérogatoire alors que les établissements parisiens n'ont pu rouvrir leurs salles que le 15 juin.

"J'aime beaucoup ce que font les restaurateurs, cela donne une belle image de Paris", confie Anne Hidaldo qui affirme "préférer ces terrasses colorées et vivantes aux places de stationnement".
Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV