BFMTV

Notre-Dame-des-Landes: Ségolène Royal dit ne pas vouloir "entretenir le feuilleton"

Ségolène Royal revient sur ses déclarations à propos de l'aéroport de Notre-Dames-des-Landes. (Photo d'illustration)

Ségolène Royal revient sur ses déclarations à propos de l'aéroport de Notre-Dames-des-Landes. (Photo d'illustration) - AFP

Ségolène Royal est revenue sur ses confidences faites au Journal du Dimanche, à propos de l'aéroport de Notre-Dames-des-Landes.

"Je ne veux pas entretenir le feuilleton", a déclaré la ministre de l'Environnement à l'AFP, au lendemain de ses déclarations au Journal du Dimanche selon lesquelles "il vaut mieux arrêter les frais" à Notre-Dames-des-Landes . 

"J'ai redit comment je voyais le sujet, mais ma démarche n'est pas du tout de l'entretenir", a poursuivi Ségolène Royal. "On m'a posé une question, j'ai répondu avec franchise et clarté sur ma vision des choses. Je ne suis pas du tout pro-active, en revanche je dis les choses comme je les vois quand on m'interroge". 

"Ce n'est pas aberrant qu'il y ait plusieurs points de vue"

Avec ses déclarations au JDD, Ségolène Royal, défavorable de longue date à une expulsion par la force des "zadistes" occupant le site de l'aéroport, a franchi un pas de plus dans son opposition au Premier ministre Manuel Valls. 

"Sur des sujets complexes comme ça, ce n'est pas aberrant qu'il y ait plusieurs points de vue", a estimé Mme Royal, assurant ne pas vouloir alimenter de polémique. Elle a exclu d'aller plus loin, en l'absence d'élément nouveau. "Pour l'instant, je n'ai pas d'élément pour aller plus loin puisque pour l'instant il n'y a pas de décision. Il y a l'annonce de l'évacuation, mais il n'y a pas de décision encore", a-t-elle souligné. 

A.Mi avec AFP