BFMTV

Thérapie de groupe au Modem

BFMTV
François Bayrou réunit ce weekend en Bretagne ses militants et les élus du Modem. Une première depuis la présidentielle et les législatives. L'occasion de discuter de l'avenir du mouvement, au moment où Jean Louis Borloo souhaite y retrouver une place.

Quelque 600 militants ont participé samedi soir à un grand débat sur l'avenir du MoDem et du centre en France aux universités de rentrée du parti dans le Morbihan, en présence des principaux cadres du mouvement dont François Bayrou.

Pas de cris ou de pleurs mais beaucoup d'applaudissements et quelques huées: les militants et élus du MoDem ont tenté d'expurger sans affrontement et par la parole les tensions et interrogations nées des défaites électorales, des divisions internes sur la stratégie du parti et la crainte d'une hémorragie d'élus et de militants.

Borloo divise

Le parti est aujourd'hui divisé entre partisans d'une alliance avec le centre-droit de Jean-Louis Borloo, ceux qui défendent une union avec la gauche et ceux qui, comme François Bayrou, soutiennent une ligne d'indépendance.

"J'étais là lors de la création du MoDem et je vais peut-être assister aujourd'hui à la fin du MoDem", a lancé un autre militant, un peu provocateur, en s'attirant des huées. "Moi, je pense que cette thérapie de groupe, ce n'est pas trop mal", a salué un autre.