BFMTV

Assistants parlementaires MoDem: "le principal, c'est que la procédure suive son cours", estime Fesneau

Invité de BFMTV et RMC, le ministre chargé des Relations avec le Parlement est par ailleurs vice-président du parti de François Bayrou.

Parole d'un cacique du MoDem. Invité ce jeudi matin de BFMTV et RMC, Marc Fesneau a été interrogé sur l'affaire qui pourrit la vie du parti de François Bayrou, à savoir celle des assistants parlementaires européens. Un dossier dans le cadre duquel le patron du MoDem, ainsi que son bras droit de toujours Marielle de Sarnez, ont été entendus par la police mercredi. 

"Il y a une procédure judiciaire et (...) il ne m'appartient pas, dans cette procédure judiciaire, d'interférer", a entamé le ministre chargé des Relations avec le Parlement. 

Marc Fesneau, vice-président du MoDem et proche parmi les proches du maire de Pau, a rapporté que ce dernier s'était dit "heureux" de "pouvoir s'expliquer sur un certain nombre de choses qui avaient été divulguées dans la presse".

François Bayrou et Marielle de Sarnez ont été convoqués mercredi par les agents de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). "La justice passe pour tout le monde", a résumé Marc Fesneau. 

Jules Pecnard