BFMTV

Marine Le Pen souhaite la suppression du FMI

Marine Le Pen prône la suppression du Fonds monétaire international (FMI) qui constitue, à ses yeux, "une structure d'écrasement des peuples". /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile

Marine Le Pen prône la suppression du Fonds monétaire international (FMI) qui constitue, à ses yeux, "une structure d'écrasement des peuples". /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile - -

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen prône la suppression du Fonds monétaire international (FMI) qui constitue, à ses yeux, "une structure d'écrasement...

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen prône la suppression du Fonds monétaire international (FMI) qui constitue, à ses yeux, "une structure d'écrasement des peuples".

A la question de savoir si elle approuvait une candidature de Christine Lagarde à la tête de l'institution pour succéder à Dominique Strauss-Kahn, la présidente du Front national a été catégorique.

"Je pense qu'il ne faut pas chercher un nouveau directeur au FMI mais supprimer purement et simplement le FMI et engager une réflexion sur des institutions internationales qui respecteraient la souveraineté des peuples", a-t-elle dit sur France Info.

"Je suis pour la suppression du FMI. Le FMI a démontré qu'il était une structure d'écrasement des peuples. Partout où il est intervenu, ça a été un drame économique, ça a été le démantèlement de l'Etat, la multiplication des privatisations forcées, la baisse des retraites, des salaires", a-t-elle poursuivi.

"Le FMI a des résultats dramatiques : la Grèce est en train d'étouffer (...). Ils sont en train de tuer la Grèce, ils tueront le Portugal et on assistera à un effet domino dramatique", a réaffirmé la dirigeante d'extrême droite.

"La France sera sur la liste, ne nous y trompons pas", a-t-elle estimé.

Sophie Louet

dossier :

Marine Le Pen