Mis à jour le
French presidential election candidate for the En Marche movement Emmanuel Macron gestures as speaks during an event organised by the collective "Elles Marchent" (They Walk in feminine in French), during International Women's Day on March 8, 2017, in Paris. 
Eric FEFERBERG / AFP
 

Emmanuel Macron continue d'engranger des ralliements de poids, venus du centre, de gauche et de droite. Mais en coulisses, le candidat d'En Marche! tente de garder la main pour ne pas perdre l'équilibre et trop pencher d'un côté de l'échiquier politique. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Anndé JP
    Anndé JP     

    IL A RAISON, DE TOUTES LES FACONS,IL NE SERA PAS PRESIDENT. HEURESEMENT POUR LA FRANCE

  • stef945
    stef945     

    C'est quand même ses amis, je ne comprends pas. Macron aurait peut être voulu que ce raprochement ce face une fois élu, c'est pas gagné.

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    M Macron est un pur produit du hollandisme, il a participé à le campagne du président, fait partie de son gouvernement, il est logique que les caciques du gouvernement actuel le rejoignent pour remettre la gauche au pouvoir.
    On sait qu'il a fait ses études chez les jésuites!

  • ksven
    ksven     

    Les ralliés du PS n'étant donc pas les bienvenus, il ne titen qu'à eux d'en tirer les conséquences. Mais M. Macron devrait se rappeler qu'insulter les électeurs ne rapporte pas et rapporter semble être la seule chose qui compte dans le cirque électoral français.

  • dededu84
    dededu84     

    Emmanuel, attention, à force de laisser rentrer les brebis, vous allez vous retrouver avec des loups qui vous mangeront !

  • dededu84
    dededu84     

    Emmanuel, attention, à force de laisser rentrer les brebis, quelques loups vont suivre le même chemin et ils vont devenir des djihadistes !

  • Andréjean
    Andréjean     

    Bien cela ne sont pas des Socialistes se sont des girouettes sans convictions le parti sans le vouloirs a fait du nettoyages naturellement

  • Andréjean
    Andréjean     

    Bien cela ne sont pas des Socialistes se sont des girouettes sans convictions le parti sans le vouloirs a fait du nettoyages naturellement

  • THIFE
    THIFE     

    Macron poussé en douce par Hollande ? Il n'en a pas besoin avec les soutiens de Arnault (LVMH) Niel (FREE) Drahi (Altice SFR) et tous les médias que cela représente.

  • Jouberto
    Jouberto     

    Un ancien ministre (raté) du PS, poussé (en douce) par Hollande, pro islamisation ne peut qu’être rejoint par la gauche.
    Le fait que la droite ne se laisse pas berner par cet illusionniste prouve qu'il ne sera pas au second tour.
    Et ce, malgré l'intox et les faux sondages.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire