BFMTV

Livre de Valérie Trierweiler: Hollande défendu par Bayrou

François Bayrou s'étonne des propos rapportés par Valérie Trierweiler sur les "sans-dents"

François Bayrou s'étonne des propos rapportés par Valérie Trierweiler sur les "sans-dents" - GAIZKA IROZ - AFP

CAFE POLITIQUE - BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actu politique décalée, et revient ce lundi sur les "sans-dents, les tweets hasardeux de Nadine Morano et les rumeurs qui touchent Najat Vallaud-Belkacem.

"Sans-dents": Bayrou défend Hollande

François Bayrou, président du MoDem, a assuré lundi n'avoir jamais perçu chez François Hollande le moindre indice de la "méchanceté" ou de la "condescendance" que lui prête son ex-compagne Valérie Trierweiler dans son livre Merci pour ce moment.

Interrogé par France Info sur les "sans-dents", la formule dont il affublerait les pauvres selon Trierweiler, François Bayrou l'assure: "je n'ai jamais vu le moindre indice de cette méchanceté-là, de cette condescendance, de cette manière de regarder avec mépris qui que ce soit". "D'ailleurs si Valérie Trierweiler avait vu cela, peut-être n'aurait-elle pas vécu avec lui", a encore noté l'élu béarnais.

Ayrault aurait dû dire "la vérité"

L'ancien Premier ministre a des regrets. Il les a confié dimanche soir sur Arte dans l'émission Vox Pop. Jean-Marc Ayrault estime "ne pas avoir assez décrit aux Français les difficultés financières" rencontrées par la France. "Il faut dire la vérité sur l'état exact du pays, ça n'a pas été fait assez", a-t-il ajouté.

"Je pense que la principale autocritique que je fais, elle concerne aussi le président de la République, c'est que nous n'avons pas assez décrit aux Français les difficultés du pays (...) la baisse du niveau de la capacité de la France." Dire la vérité "aurait donné plus de sens aux efforts" demandés, a estimé Jean-Marc Ayrault, qui s'exprimait pour la première fois depuis son départ de Matignon.

Najat Vallaud-Belkacem, cible d'une nouvelle attaque

La ministre de l'Education nationale est à nouveau prise. Une fausse lettre, attribuée Najat Vallaud-Belkacem circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Sur ce faux, on peut lire que la ministre propose la mise en place d'"une heure hebdomadaire consacrée à la découverte de la langue Arabe".

L'information avait été relayée par plusieurs membres de l'UMP, dont Isabelle Balkany, selon Francetvinfo. La première adjointe au maire de Levallois-Perret avait ensuite supprimé son tweet. Selon le Parisien, Najat Vallaud-Belkacem a décidé de porter plainte pour usurpation.

Morano prise en flagrant délit de mensonge

Comment transformer un amphithéâtre à moitié vide en une salle comble? Nadine Morano pensait avoir trouvé la solution dimanche, à l'occasion du campus UMP de Nice où se sont retrouvés plusieurs cadres de l'UMP, comme François Fillon, Jean-Pierre Raffarin ou encore Alain Juppé. Seulement, le succès n'était pas suffisamment au rendez-vous pour l'ancienne ministre.

Dimanche, elle publiait une photo sur son compte Twitter, dans laquelle on la voit assise aux côtés de Jean-Pierre Raffarin et avec d'autres militants. Elle écrit: "théâtre de verdure comble."

Seulement, malheureusement pour Nadine Morano, un journaliste de Libération était aussi sur place. Et selon lui, l'amphithéâtre était à "moitié vide". Il a même publié une photo sur Twitter où l'on voit de nombreuses chaises vides.

Prise en flagrant délit, Nadine Morano a d'abord assuré sur Twitter que le manque de personnes était dû au soleil: "Beaucoup sont restés en haut à l'ombre. Midi en plein soleil...sinon l'amphi aurait été plein. Casquette pour tous", a-t-elle écrit. Elle a ensuite fait son mea culpa, rejetant cependant la faute sur son équipe web: "Tweet imprécis sur l'amphithéâtre a été mal rédigé par mon équipe web manque bcp de monde à l'ombre. Maintenant mes tweets seront signés NM."

Maxence Kagni