BFMTV

Alstom: le petit tacle de Valls à Ayrault

Pour Manuel Valls, le choix d'une alliance entre Alstom et General Electric est "l'anti-Florange", en référence au conflit qu'avait eu à gérer Jean-Marc Ayrault.

Pour Manuel Valls, le choix d'une alliance entre Alstom et General Electric est "l'anti-Florange", en référence au conflit qu'avait eu à gérer Jean-Marc Ayrault. - -

Manuel Valls a estimé vendredi, en marge d'un déplacement au Creusot, "qu'en termes de méthode", le choix d'une alliance entre Alstom et General Electric était "l'anti-Florange". L'ancien Premier ministre alors à la manoeuvre appréciera...

Manuel Valls a confié vendredi, en marge d'un déplacement au Creusot, qu'"en termes de méthode", le choix d'une alliance entre Alstom et General Electric était "l'anti-Florange".

"En termes de méthode, c'est l'anti-Florange, c'est une décision partagée par chacun", a salué le Premier ministre, citant le conflit qui avait opposé, à l'automne 2012, son prédécesseur Jean-Marc Ayrault et le ministre Arnaud Montebourg, qui militait à l'époque pour une nationalisation du site ArcelorMittal de Florange (Moselle).

Hommage appuyé à Montebourg

Cette fois, Manuel Valls rendu un hommage appuyé à Arnaud Montebourg et à son "engagement" auquel, selon lui, "nous devons beaucoup" dans le choix de General Electric pour s'allier avec Alstom.

En décembre 2012, sur le dossier de l'aciérie d'ArcelorMittal de Florange, Jean-Marc Ayrault et Arnaud Montebourg avaient livré aux médias des visions très différentes de la solution à apporter, le ministre du Redressement productif avait même menacé de démissionner après son désaveux par l'ex-Premier ministre.

Pour rappel, Arnaud Montebourg avait laissé entendre qu’il envisageait une nationalisation temporaire des hauts fourneaux de Florange, afin de faciliter une revente par la suite. Il avait même déclaré que Lakshmi Mittal n’était "plus le bienvenu" en France, provoquant une polémique.

Peu de temps après, l'ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault écartait l'hypothèse de la nationalisation en annonçant un accord passé avec l’industriel.

C.P. avec AFP