BFMTV

Levallois: le conseil municipal vote l’augmentation de l’indemnité de Patrick Balkany

Patrick Balkany fait voter la hausse de son indemnité

Patrick Balkany fait voter la hausse de son indemnité - PATRICK KOVARIK / AFP

N'étant plus député depuis 2017, le maire de Levallois a pu retrouver grâce au vote du conseil municipal la rémunération maximale à laquelle il a droit.

"Alors qu’il touche sa retraite de député à taux plein, Patick Balkany décide d’augmenter son salaire de 56% au détriment des élus du conseil municipal". À l’image du conseiller municipal Arnaud Courson, l’augmentation de l’indemnité du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a suscité quelques crispations.

Pourtant, cette hausse de rémunération a été approuvée par le conseil municipal de la ville à l’occasion d’un vote qui s’est déroulé mercredi. Et ce pour une raison particulière. Comme l’explique Le Parisien, Patrick Balkany, alors maire et député, avait été contraint en de réduire son indemnité en 2014 pour être en règle avec la loi plafonnant la rémunération d’un élu à 8272 euros.

Ainsi, "l’indemnité de base d’un député étant de 5600 euros, Patrick Balkany avait donc dû revoir son indemnité de maire à la baisse pour être dans les clous", note le quotidien. À cette date, l’élu levalloisien percevait 4257 euros en tant que maire. Une indemnité qu’il a été contraint de réduire à 3075 euros bruts après les élections municipales de 2014. Le surplus ayant été reversé à ses adjoints.

Baisse de la rémunération des adjoints

Mais depuis 2017, Patrick Balkany n’est plus député en raison de la loi interdisant le cumul des mandats. Résultat, le maire de Levallois, à travers le vote du conseil municipal, est revenu sur le niveau de rémunération auquel il a droit en tant qu’élu.

En revanche, cette augmentation va provoquer la baisse des revenus des autres élus municipaux puisque "les indemnités sont régies par une enveloppe globale", explique Le Parisien. Les 13 adjoints de Patrick Balkany devraient ainsi perdre 76 euros par mois. 

P.L