BFMTV

Les époux Balkany seront jugés pour fraude fiscale

Patrick et Isabelle Balkany

Patrick et Isabelle Balkany - Lionel Bonaventure - AFP

Le maire de Levallois-Perret et son épouse seront jugés devant un tribunal correctionnel. Ils sont soupçonnés de ne pas avoir déclaré au fisc la propriété de trois villas de luxe.

Patrick et Isabelle Balkany sont renvoyés devant un tribunal correctionnel où ils seront jugés pour "fraude fiscale", a appris BFMTV confirmant une information d'Europe 1. L'actuel maire de Levallois-Perret et son épouse ont été mis en examen en octobre 2015 pour ce chef. Le juge d'instruction, Renaud Van Ruymbeke, qui vient d'achever son instruction, a considéré que l'infraction était suffisamment caractérisée.

Mis en cause dans différentes affaires liées à leur patrimoine, les époux Balkany ont été poursuivis pour "fraude fiscale" après une plainte de l'administration fiscale. Ils sont soupçonnés de ne pas avoir déclaré au fisc plusieurs millions d'euros en dissimulant ou en sous-évaluant une partie de son patrimoine notamment plusieurs propriétés en France et à l'étranger. Des soupçons pèsent également sur leurs déclarations du couple entre 2010 et 2013.

En cause: la propriété de plusieurs villas de luxe - la "Villa Pamplemousse" sur l’île de Saint-Martin, estimée à trois millions d'euros, la villa "Dar Gyucy" à Marrakech et un manoir à Giverny, en Normandie - qui n'a pas été déclaré au fisc par le couple. Patrick et Isabelle Balkany, qui ne souhaitent pas réagir à leur renvoi devant un tribunal, ne se sont donc, depuis 17 ans, jamais acquitté de l'impôt sur la fortune.

Une autre enquête pour des faits de "blanchiment de fraude fiscale" et de "corruption" est toujours en cours, ce qui pourrait retarder la tenue d'un procès si la justice décidait de joindre les deux procédures. Patrick Balkany a été mis en examen pour ces deux chefs d'accusation le 21 octobre 2014. Son épouse, quelques mois plus tôt, le 21 mai 2014, pour "blanchiment de fraude fiscale". L'enquête a été ouverte en 2013 après les révélations d'un ex-proche du couple qui a remis des documents aux magistrats attestant, notamment, l'ouverture de comptes bancaires à l'étranger.

J.C. avec Alexandra Gonzalez