BFMTV

Xavier Bertrand ne veut plus attendre de signe de Nicolas Sarkozy

BFMTV

L'ex-ministre Xavier Bertrand (UMP) juge que son parti ne peut pas se reconstruire ou préparer l'alternance s'il passe son temps à guetter "un signe" de Nicolas Sarkozy.

Dans Le Point à paraître jeudi, le député de l'Aisne, qui s'est déjà mis en piste en vue de l'élection présidentielle de 2017, estime qu'il "faut respecter la décision de Nicolas Sarkozy, qui a dit lui-même ne plus avoir le même engagement".

"C'est sa phrase", souligne l'ex-ministre du Travail. "Les électeurs nous demandent de reconstruire l'UMP et de préparer l'alternance. Or, comment le faire si on attend tous les jours un signe de sa part ?".

"Ce n'est pas une prise de distance, c'est juste respecter sa parole", poursuit Xavier Bertrand.

Le responsable, qui ne s'est pas lancé dans la course à la présidence de l'UMP, a en revanche assuré dimanche qu'il concourrait pour 2017 "quelles que soient les circonstances".