BFMTV

Wauquiez souhaite que le Rassemblement national "ait droit au même traitement que tout autre parti"

Laurent Wauquiez, président de Les Républicains, était ce mardi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

Invité mardi matin sur BFMTV et RMC, Laurent Wauquiez "tient à ce que le Rassemblement national (RN) ait le droit au même traitement équitable que tout autre parti ou tout autre justiciable. Ca veut dire ni plus, mais ni moins".

La justice a décidé de saisir deux millions d'euros d'aides publiques au Rassemblement national. Cette décision intervient dans l'affaire des emplois présumés fictifs d'assistants de députés européens FN, entre 2009 et l'année dernière. Dénonçant "un attentat" contre "le premier parti d'opposition de France", Marine Le Pen a lancé un appel aux dons sur un site internet ad hoc baptisé "alerte démocratie", tout en assurant que son parti risquait tout simplement de disparaître.

"Qu'elle fasse un recours"

"Dans cette affaire, une saisine a été décidée par un juge", rappelle le président de Les Républicains. "Si Marine Le Pen n'est pas d'accord, elle a la possibilité de faire un recours. C'est sa voie de défense".

Lundi matin sur notre antenne, Marine Le Pen a dénoncé "un coup d'Etat des juges" contre son parti. "Ca n'a pas de sens", lui répond ce mardi matin Laurent Wauquiez. "Est-ce que, quand le parquet national financier s'en est pris à François Fillon, c'était un coup d'Etat des juges? En tout cas, ça s'est passé. Et donc là, si Marine Le Pen veut se protéger et protéger ses droits, qu'elle fasse un recours".

A.L.M.