BFMTV

Primaire à droite: Juppé, en tête, creuse son avance sur Sarkozy

D'après un nouveau sondage, Alain Juppé est donné en tête des intentions de vote pour la primaire de la droite, avec 38% des voix, devant Nicolas Sarkozy.

D'après un nouveau sondage, Alain Juppé est donné en tête des intentions de vote pour la primaire de la droite, avec 38% des voix, devant Nicolas Sarkozy. - Georges Gobet - AFP

L'ancien Premier ministre est désormais crédité d'une avance confortable dans la course à la primaire à droite, devançant ainsi Nicolas Sarkozy de 9 points.

Il a décidément le vent en poupe. Alain Juppé est donné en tête des intentions de vote pour la primaire de la droite de 2016, avec 38% des voix, devant Nicolas Sarkozy, en baisse, qui recueille 29% des suffrages, selon un sondage Ifop publié ce dimanche pour Le Figaro.

L'actuel président des Républicains et ancien chef de l'Etat, qui ne s'est pas encore déclaré candidat, recule de 5 points par rapport au sondage précédent, effectué entre début octobre et mi-novembre 2015.

Le maire de Bordeaux gagne lui trois points, parmi les personnes certaines d'aller voter à cette primaire. Loin derrière, François Fillon et Bruno Le Maire sont crédités de 12% des intentions de vote, suivis de Nathalie Kosciusko-Morizet (4%), Nadine Morano (2%), Jean-Frédéric Poisson (2%) et Hervé Mariton (1%).

Médias, inauguration de son QG de campagne

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac s'est lancé dans un marathon médiatique depuis début janvier. Le candidat à la primaire à droite pour la présidentielle a donné des interviews à la presse écrite, à la radio avec Europe 1 et a répondu à David Pujadas sur France 2. Pour un Etat fort, livre-programme est disponible dans les librairies depuis le 6 janvier.

L'édile bordelais a aussi inauguré la semaine dernière son QG de campagne situé rue de l'Université dans le 7e arrondissement, à deux pas de l'Assemblée nationale. Alain Juppé a même reçu des compliments de la part de Bernadette Chirac qui n'a pourtant pas toujours été tendre à son sujet. Signe que tous les indicateurs sont au vert. Reste évidemment à tenir sur la longueur, la primaire des Républicains n'est prévue qu'en novembre 2016.

Enquête réalisée sur un échantillon représentatif de 5.989 personnes (méthode des quotas), par questionnaire auto-administré en ligne du 16 décembre 2015 au 7 janvier 2016.