BFMTV

Primaire à droite: Juppé creuse son avance au 1er tour face à Sarkozy

Après le premier débat de la primaire de la droite et du centre, un nouveau sondage donne un large avantage à Alain Juppé.

Après le premier débat de la primaire de la droite et du centre, un nouveau sondage donne un large avantage à Alain Juppé. - Philippe Wojazer - Pool - AFP

Sondage exclusif BFMTV / Le Parisien - Réalisée au lendemain du premier débat de la primaire de la droite et du centre, diffusé jeudi soir sur TF1, notre enquête d'opinions Ipsos montre que l'exercice a particulièrement réussi à Alain Juppé. Il creuse son avance sur tous les autres candidats, dans les intentions de vote au premier tour de la primaire.

L'événement était particulièrement scruté, aussi bien pour les observateurs de la vie politique, que les spectateurs. Trois jours après le premier débat télévisé de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé apparaît comme le candidat qui a le mieux su tirer son épingle du jeu, selon le sondage Ipsos-Sopra-Steria pour BFMTV, réalisé en collaboration avec Le Parisien, et que nous dévoilons ce dimanche.

Déjà présenté comme le "vainqueur" de cet exercice, l'actuel maire de Bordeaux voit cette tendance se confirmer dans les intentions de vote au premier tour de la primaire: ainsi, Alain Juppé dispose aujourd’hui d’une avance importante sur ses rivaux, avec 42% des suffrages recueillis auprès des personnes se déclarant certaines d’aller voter le 20 novembre. C'est bien plus que Nicolas Sarkozy, crédité de 30%. Les autres sont loin.

Derrière, Fillon et Le Maire dans un mouchoir de poche

"Même si le premier tour aura lieu dans cinq semaines et que la campagne est encore longue, le duel annoncé entre les deux favoris semble, sur la base de cette enquête, se profiler", note à ce titre notre étude, réalisée vendredi, soit au lendemain du débat sur TF1. 

Les deux "outsiders", François Fillon et Bruno Le Maire, sont toujours au coude-à-coude dans la course à la troisième place. L'ancien Premier ministre devance ainsi le second, avec respectivement 12% et 11% des intentions de vote chez les personnes sondées. Enfin, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson obtiennent respectivement 3 %, 1% et 1%.

Les intentions de vote au premier tour de la primaire à droite, selon un sondage Ipsos pour BFMTV et "Le Parisien".
Les intentions de vote au premier tour de la primaire à droite, selon un sondage Ipsos pour BFMTV et "Le Parisien". © Ipsos

Avantage confirmé au second tour

L'ancien Premier ministre remporterait également le second tour avec 61% contre 39% à l'ex-chef de l'Etat, toujours d'après notre enquête d'opinion.

Enquête réalisée par internet, le 14 octobre 2016, sur un échantillon de 7.450 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Dont 650 personnes certaines d’aller voter à la primaire à droite. Méthode des quotas: sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, région, catégorie d’agglomération.

Jérémy Maccaud