BFMTV

Présidence de l'UMP : Szpiner (Copé) dénonce la "désertion" du camp Fillon

BFMTV

Quelques minutes après les déclarations d'Eric Ciotti, Me Szpiner est lui aussi descendu dans le hall du siège de l'UMP, rue de Vaugirard (XVe arrondissement de Paris), pour dire à la presse que le camp Fillon avait "choisi de déserter".

"Après avoir fait un recours auprès d'une commission qu'ils contestaient, ils ont à nouveau fait volte-face et ils ont refusé de siéger pour deux motifs": contestation de "sa légitimité" et "absence d'un représentant d'Alain Juppé", a indiqué Me Szpiner.

"Tous les membres de la commission (des recours) ont décidé de rester quel que soit le camp qu'ils avaient choisi durant cette élection (...) La fuite et la désertion n'empêcheront pas la commission de faire son travail (...) Personne ne volera le vote (des militants) et la victoire des militants", a lancé Me Szpiner.

A son côté, M. Lavrilleux portait deux gros dossiers rouges -où l'on pouvait lire "Nice - O6" et "Nouvelle-Calédonie et autres", contenant les "irrégularités" dénoncées par les copéistes.

AFP