BFMTV

Présidence de l'UMP : Le Maire se lance

BFMTV
Le congrès de l'UMP a lieu en novembre prochain. Mais les dépôts de candidature au poste de président du parti sont officiellement ouverts depuis ce mercredi. Après François Fillon, c'est au tour de Bruno Le Maire de se lancer.

Le député de l’Eure vient tout juste de boucler les dix pages de son projet politique intitulé "Pour un nouveau civisme français". Et l’ancien ministre a finalement choisi de défendre lui-même ce programme devant les adhérents de son parti. Il entre donc officiellement dans la course à la présidence de l’UMP. Pour valider sa candidature, Bruno Le Maire doit encore réunir 7924 signatures d’adhérents de son parti, provenant d’au moins dix départements et cela, avant le 18 septembre prochain. Un obstacle difficile à franchir même si l’élu assure être soutenu par une vingtaine de sénateurs. Ce seuil des parrainages n’est en revanche qu’une formalité pour François Fillon entré le premier dans la course.

Jean-François Copé est serein

Jean-François Copé est lui aussi serein. Pas encore candidat, il le sera dans un mois, il a déjà reçu le soutien de responsables de grosses fédérations : le Nord et les Bouches du Rhône. Quant aux autres prétendants. Xavier Bertrand réfléchit avant de se lancer. Nathalie Kosciusko Morizet et Christian Estrosi laissent planer le doute sur leurs intentions, mais plutôt que de viser la présidence de l’UMP, ils pourraient préférer jouer "placé" en intégrant une écurie pour décrocher un poste à responsabilité.