BFMTV

Le sénateur LR Alain Houpert appelle François Fillon à se retirer

Alain Houpert, sénateur Les Républicains, appelle à changer d'homme pour 2017.

Alain Houpert, sénateur Les Républicains, appelle à changer d'homme pour 2017. - JEFF PACHOUD / AFP

Dix-sept élus Les Républicains regrettant de ne plus pouvoir faire campagne à cause des soupçons qui pèsent sur François Fillon se sont réunis lundi soir. Parmi eux, le sénateur Alain Houpert, qui appelle le candidat à "prendre ses responsabilités" et veut "changer d'homme" pour la présidentielle.

"Je pense qu’il faut changer d’homme, il faut avoir le courage et l’honneur de le faire." Le message a le mérite d'être clair. Alors que François Fillon s'accroche et tente de redonner une dynamique à sa campagne, minée par les affaires dans lesquelles il est impliqué, le désarroi est palpable dans les rangs du parti Les Républicains. En témoigne cet appel du sénateur Alain Houpert, qui participait lundi soir à un dîner avec seize autres "frondeurs" qui constatent qu'ils ne peuvent plus faire campagne.

Ce mardi matin, sur LCI, l'élu a évoqué cette réunion, appelant François Fillon à "prendre ses responsabilités". Car durant le moratoire de quinze jours qu'il a demandé à ses troupes de lui laisser, et qui arrive à expiration ce mercredi, "rien ne s'est amélioré", pour le sénateur de Côte-d'Or.

"Les électeurs sont désemparés"

"Nous ne sommes pas des frondeurs, nous sommes des messagers éclairés. Le travail d’un parlementaire c’est d’être la courroie de transmission du terrain", a-t-il d'abord fait valoir.

"Les électeurs sont désemparés, les militants ne veulent plus tracter. On ne peut pas faire de campagne sans troupe. Un parti politique c’est l’esprit de meute, c’est pas l’esprit moutonnier", a-t-il ajouté.

Pour lui, la seule solution est un retrait de François Fillon, et une réunion du bureau politique du parti, pour décider de la suite. 

"Nous sommes dans l’incertitude judiciaire et dans l’incertitude qu’il ait convaincu les Français, qui devient une certitude qu’il ne les a pas convaincus. Il est important de reprendre le cap", a martelé Alain Houpert. 

Charlie Vandekerkhove