BFMTV

"Le coup monté" de la présidence de l'UMP: pour Fillon, "rien de nouveau"

François Fillon et Jean-François Copé

François Fillon et Jean-François Copé - -

L'ancien Premier ministre a affirmé qu'il n'y avait "rien de nouveau" dans le livre "Le coup monté", écrit par deux journalistes, car il a "toujours dit" que le résultat de l'élection à l'UMP en novembre 2012 lui avait donné "une très courte victoire".

François Fillon a affirmé vendredi qu'il n'y avait "rien de nouveau" dans le livre "Le coup monté", écrit par deux journalistes, car il a "toujours dit" que le résultat de l'élection à l'UMP en novembre 2012 lui avait donné "une très courte victoire".

Interrogé sur Europe 1 sur ce livre, l'ancien Premier ministre a répondu: "il n'y a rien de nouveau, c'est ce que j'ai toujours dit. Le résultat de cette élection me donnait une très courte victoire".

"Il a été inversé dans des conditions inacceptables, c'est pour ça que j'ai déclenché la crise qui a eu lieu à l'UMP que j'ai regrettée par ailleurs, parce que c'est jamais une bonne chose, une crise", a-t-il ajouté.

Selon le député de Paris, "il faut maintenant que ce soit réglé et que les élections se passent dans des conditions de transparence dignes d'un grand parti démocratique".

Dans leur livre, Bruno Jeudy (Journal du dimanche) et Carole Barjon (Nouvel Observateur) affirment que Jean-François Copé a ourdi "un coup monté" pour remporter l'élection à la tête de l'UMP face à François Fillon.

Ils s'appuient notamment sur des propos de l'ex-président de la Commission de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de l'UMP, Patrice Gélard. Jeudi dans un communiqué à l'AFP, ce dernier a démenti "formellement avoir tenu tous les propos mettant en cause Jean-François Copé".


À LIRE AUSSI:

>> Présidence de l'UMP : il y aura bien une élection "en septembre"

T.B. avec AFP