BFMTV

Laurent Wauquiez invente de toute pièces la réaction de Merkel au discours de Macron

Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le candidat à la présidence des Républicains a assuré que la chancelière allemande a critiqué le discours d'Emmanuel Macron sur l'Europe. Une réaction qui demeure introuvable.

Mardi dernier, c’est devant les étudiants de la Sorbonne qu’Emmanuel Macron a présenté ses plans sur l’Europe. À l’issue de ce discours, les personnalités politiques ont, comme à l’accoutumé, été invités à réagir sur les plateaux de télévision.

À l’instar de Laurent Wauquiez qui, sur LCI, a affirmé que le chef de l’État faisait déjà face à une résistance venue d’Outre-Rhin sur la question de l'Europe: "Ce qui me frappe moi, c’est la fin de non-recevoir quasi-immédiate, certes polie, mais extrêmement ferme d’Angela Merkel", a déclaré le candidat à la présidence des Républicains. Et de citer directement la chancelière allemande: "Mon jeune ami, avant de faire un discours, on commence par travailler!", aurait-elle dit.

En fin d’interview, le journaliste David Pujadas lui signale n’avoir trouvé aucune réaction d’Angela Merkel au discours d’Emmanuel Macron. "Ah si, si, je vous le confirme, il est d’ailleurs repris y compris par vos confrères du Figaro, qui ont repris les propos d’Angela Merkel, vous verrez. Regardez sur le Figaro.fr, vous verrez que vous avez des collègues affutés", persiste Laurent Wauquiez, sans trembler.

La chancellerie dément

Problème, aucune trace d’une réaction allemande en ce sens mardi, ni sur le site du Figaro, ni ailleurs. Qu’importe, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes réitère ses propos un jour plus tard, citant à nouveau Angela Merkel, cette fois sur Radio Classique.

Afin éclaircir le mystère, les équipes de l’émission Quotidien ont contacté le service presse de la chancellerie allemande. "La chancelière a-t-elle dit de Macron: ‘Avant de faire un discours, mon jeune ami, on travaille!’ ?", ont demandé les journalistes. Réponse de la chancellerie: "Pas à ma connaissance. Et entre nous, ça n’a pas de sens, je ne la vois pas dire ça". Et le service de presse confiant à propos de Laurent Wauquiez ne pas savoir "qui est cet homme politique".

Laurent Wauquiez semble donc avoir inventé de toute pièces les déclarations qu’il attribue à Angela Merkel. Mais la chancelière a fini par réagir au discours de son homologue français jeudi. Elle a affirmé qu’il existait "un large consensus entre l’Allemagne et la France" sur l’avenir de l’Europe et que, s’agissant des propositions d’Emmanuel Macron, "il existe un haut niveau d’accord entre l’Allemagne et la France". "Nous devons toutefois discuter des détails, a-t-elle tempéré mais je suis fermement convaincue que l’Europe ne doit pas rester immobile mais continuer à se développer".

P.L