BFMTV

Défense: Macron veut créer une force européenne d'intervention

Le président de la République s'est prononcé en faveur d'une Europe de la défense, souhaitant la création d'une "force commune d'intervention".

C'est à un serpent de mer que le président de la République s'attaque. Emmanuel Macron a proposé mardi de renforcer l'Europe de la défense et de la sécurité en créant une "force commune d'intervention" européenne, un budget de défense commun et une "doctrine commune" pour agir.

Capacité d'action autonome

"L'Europe que nous connaissons est trop faible, trop lente, trop inefficace mais l'Europe seule peut nous donner une capacité d'action dans le monde face aux grands défis contemporains", a-t-il déclaré en présentant, depuis la Sorbonne, ses propositions pour relancer le projet européen.

"La première clef, le fondement de toute communauté politique, c’est la sécurité. Nous vivons en Europe un double mouvement: un désengagement progressif et inéluctable des États-Unis et un phénomène terroriste durable (…)", a d'abord constaté Emmanuel Macron. 

"En matière de Défense, notre objectif doit être la capacité d’action autonome de l’Europe, en complément de l’Otan", a-t-il indiqué, évoquant "le début de la prochaine décennie" comme objectif. 

Culture stratégique commune

Emmanuel Macron, pour qui "notre incapacité à agir ensemble de manière convaincante met en cause notre crédibilité en tant qu’européens estime que", estime que "ce qui manque le plus à l’Europe de la défense aujourd’hui, c’est une culture stratégique commune". 

Le chef de l'Etat demande ainsi la création d'une Académie européenne du renseignement, d'un parquet européen contre le terrorisme et d'une force commune de protection civile contre les catastrophes naturelles, ainsi que d'un Office européen de l'asile et d'une police européenne des frontières.

Louis Nadau avec AFP