BFMTV

L'UMP Franck Keller, élu "macho de l'année" 

Franck Keller a été élu "macho de l'année"  par les Chiennes de garde.

Franck Keller a été élu "macho de l'année" par les Chiennes de garde. - Capture d'écran - Compte Twitter de Franck Keller

Elles avaient l'embarras du choix mais c'est finalement Franck Keller que les Chiennes de garde ont désigné  "macho de l'année" pour son tweet à propos de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem.

A deux jours de la Journée internationale des femmes, l'association féministe les Chiennes de garde a décerné ce vendredi le prix du "macho de l'année". C'est Franck Keller, conseiller municipal UMP de Neuilly-sur-Seine, qui l'a remporté: il s'était interrogé sur les "atouts utilisés" par Najat Vallaud-Belkacem pour accéder à l'Education nationale.

"Quels atouts Najat Vallaud-Belkacem a-t-elle utilisés pour convaincre Hollande de la nommer à un grand ministère?" 

C'est ce tweet, posté en août 2014 après le passage de l'étoile montante du gouvernement du ministère des Droits des femmes à celui de l'Education nationale, qui vaut à Franck Keller d'être le lauréat du "macho de l'année". L'élu avait accompagné son message d'une photo de Najat Vallaud-Belkacem en jupe.

Franck Keller a réagi à sa "récompense" dans la journée en publiant un communiqué dans lequel il admet que son tweet était maladroit mais se dit "consterné" que les Chiennes de garde n'aient pas tenu compte de ses actions en faveur du droit des femmes.

Un vote effectué sur des déclarations anonymes

Tout au long de l'année, les Chiennes de garde ont noté des déclarations publiques machistes. Une sélection de 11 a été soumise au vote des membres de l'association, sans indication du nom des auteurs.

Les féministes ont également désignées deux dauphins. Philippe Vitel, député UMP du Var, avait déclaré en avril 2014 à propos de Valérie Trierweiller, l'ancienne compagne de François Hollande: 

"Et Valérie, elle n'a pas droit à un ministère comme Ségolène? Au nom de la justice du plumard!".

Quant à l'humoriste Willy Rovelli il reçoit aussi les "honneurs" pour des propos de janvier 2014 sur Twitter: "Demain si j'entends 'non, désolée on n'a plus votre taille' je viole la vendeuse. #soldes2014".

Pourquoi avoir supprimé votre tweet @keller_franck ? On n'assume plus ? pic.twitter.com/0h3EzVfWNO cc @luciebacon
— elena despatureaux (@edespatureaux) 31 Août 2014

Et sinon @Willy_Rovelli qui menace de violer les vendeuses pendant les soldes, ON EN PARLE !? #oscour pic.twitter.com/Draugc29tq
— Marlon Brandão (@mat_coq) 8 Janvier 2014

Cette année, les Chiennes de garde attribuent également un "Macho de déshonneur" à France Télévisions pour avoir laissé ses commentateurs, lors des Jeux olympiques de Sotchi, "déraper sur le physique et la sexualité des sportives".

Dans un communiqué, elles "s'insurgent encore et toujours contre la banalisation du sexisme et regrettent que cette année encore, la politique et le sport véhiculent les mêmes stéréotypes sexistes en parlant sans arrêt de la sexualité ou du corps des femmes".

Franck Keller rejoint notamment dans le palmarès le cardinal archevêque de Paris, André Vingt-Trois (2009), le président du club de football de Montpellier Louis Nicollin (2010) ou encore le photographe Jean-Claude Elfassi (2011).

A. D. avec AFP