BFMTV

"L'honneur" de Sarkozy sera vite "lavé", anticipe Pécresse

L'ancienne ministre Valérie Pécresse

L'ancienne ministre Valérie Pécresse - -

Les accusations qui pèsent sur l'ancien chef de l'État, mis en examen pour abus de faiblesse dans le dossier bettencourt, sont "invraisemblables", estime l'ancienne ministre UMP.

Valérie Pécresse, ex-ministre UMP, s'est dite mardi convaincue que "l'honneur de Nicolas Sarkozy sera rapidement lavé" d'accusations "invraisemblables" qui ne devraient pas, juge-t-elle, empêcher son retour en politique.

Sur France 2, la députée commentait les propos de l'ex-chef de l'Etat publiés la veille sur sa page facebook, après sa mise en examen pour abus de faiblesse dans le dossier Bettencourt.

"J'ai trouvé Nicolas Sarkozy serein, mais déterminé à laver son honneur", a déclaré Mme Pécresse. "C'est très important pour lui d'être lavé de tous ces soupçons, ces accusations" qui sont aux yeux de l'ex-ministre du Budget "totalement invraisemblables".

Pense-t-elle, comme certains à l'UMP, que le juge est partial? "Ce ne sont pas mes mots", a-t-elle répondu. "Mais je comprends l'indignation d'un certain nombre d'amis de Nicolas Sarkozy qui se disent: Nicolas Sarkozy-abus de faiblesse, c'est absurde, surréaliste".

Cette décision compromet-elle un retour en politique de l'ancien président? "Je ne le crois pas parce que je suis persuadée que son honneur va être très rapidement lavé de tous ces soupçons", a répondu Mme Pécresse.


À LIRE AUSSI:

>> Sur Facebook, Sarkozy "occupe le terrain sans ouvrir la bouche"