BFMTV

Jean-François Copé: "Je ferai la rupture que Nicolas Sarkozy n'a pas faite"

Jean-François Copé lors du conseil national des Républicains, le 2 juillet 2016.

Jean-François Copé lors du conseil national des Républicains, le 2 juillet 2016. - Patrick Kovarik - AFP

Jean-François Copé a accusé Nicolas Sarkozy de présenter les mêmes idées qu'en 2017 dans son programme. Il souhaite marquer la rupture avec la politique de l'ancien chef de l'Etat.

A peine candidat déclaré à la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy essuie déjà les critiques de ses concurrents, Jean-François Copé en tête. Interrogé sur BFMTV ce mardi, le maire de Meaux a considéré que le programme de campagne de l'ancien chef de l'Etat “est exactement le même qu’en 2007”.

Jean-François Copé a également estimé que l’ancien président de la République “génère la même hystérisation du monde médiatique”. “Il faut que tout change pour que rien ne change, et rien ne change”, s’est amusé Jean-François Copé.

“Comment va-t-il nous faire croire que ce qu’il n’a pas fait en 2007, et qui l’a conduit à être battu en 2012, c’est à dire cette rupture qu’il a promise, il va le faire en 2017?”, s’est-il interrogé.

"Je propose une méthode radicalement différente"

Le député LR de la Seine-et-Marne a estimé qu’il marque, lui, un virage avec la politique menée par Nicolas Sarkozy. “Je ferai cette rupture qu’il n’a pas faite, je propose une méthode radicalement différente”, a-t-il assuré, rappelant sa proposition de réformer le pays par ordonnance dans les quarante premiers jours du prochain quinquennat.

“La France est exaspérée par la gauche et par les rendez-vous manqués du quinquennat précédent. Il faut s’astreindre à une obligation de résultats et elle passe par un changement de méthode gouvernementale, et non pas par la redite d’il y a dix ans”, a-t-il déclaré.
F. H.