BFMTV

Fillon: "On a volé mon élection à la tête de l'UMP en 2012"

BFMTV

L'ancien Premier ministre est aussi revenu sur l'élection controversée de Jean-François Copé à la tête de l'UMP fin 2012. "On m'a volé mon élection donc aucune intimidation ne me fera renoncer", répète-t-il, plus vindicatif qu'à l'habitude. Justement sur famille politique, François Fillon dément être à l'origine de l'enquête contre le président de l'UMP sur le paiement des pénalités par le parti suite à la présidentielle de 2012.