BFMTV

CAFE POLITIQUE - "Sarkozy, c'est le meilleur d'entre nous"

Rachida Dati le 17 avcril lors d'un débat avec Anne Hidalgo.

Rachida Dati le 17 avcril lors d'un débat avec Anne Hidalgo. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, Rachida Dati prononce une phrase qui porte la poisse en politique, et Henri Guai’oui' essuie quelques quolibets.

Dati et la phrase qui porte la poisse

Nicolas Sarkozy? "C'est quand même le meilleur d'entre nous". C’est en voulant vanter les qualités d’animal politique de l’ancien président de la République que Rachida Dati a prononcé, mardi matin sur RTL, la phrase à ne pas dire en politique. A l’origine "celui qui est probablement le meilleur d'entre nous" servait à Jacques Chirac à désigner son dauphin Alain Juppé. Un Alain Juppé qui n’a jamais pu, depuis, se présenter à la présidentielle...

Rappelons aussi que mardi, Rachida Dati a annoncé le retrait de sa candidature à la primaire UMP à Paris en vue des municipales de 2014. "Nicolas Sarkozy n'a jamais pensé que c'était une bonne idée cette histoire de primaire", a-t-elle commenté.

Connaissez-vous Henri Guaioui?

Il l'est l'un des plus farouches opposants au mariage et à l'adoption pour les homosexuels. Mais mardi, à l'heure H, le doigt d'Henri Guaino, a ripé. Le député UMP des Yvelines a donc voté par mégarde pour le projet de loi, lors du scrutin électronique.

L'analyse du scrutin publiée par les services de l'Assemblée nationale compte Henri Guaino parmi les votes "pour", mais comprend une "mise au point" indiquant que l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy avait voulu "voter contre". Depuis, sur Twitter Henri Guaino est devenu Henri Guaioui

Henri #Guaino a voté oui... Le Guai l'a donc emporté sur le No ! #Joke
— Yasmine GHENAI (@GhenaiY) April 23, 2013

Ce n'est plus Guaino mais Guaioui depuis son vote par erreur au #mariageourtous
— Doc Greg(@GgRrEegOorYy) April 23, 2013

Un dej à l'Elysée?

François Hollande a décidé de recevoir à domicile les députés socialistes, révèle mercredi matin Europe 1.

Le chef de l'Etat "a donc reçu deux fournées de dix députés: une mardi, une la semaine dernière, et ça va continuer ainsi toutes les semaines." Pourtant, "lui, président", François Hollande avait promis de pas recevoir, en tant que chef de l'Etat, les parlementaires de son camp.

Pour rappel, la célèbre anaphore du président qui commence par: "Moi président de la République, je ne serais pas le chef de la majorité, je ne recevrais pas les parlementaires de la majorité à l'Elysée"...

Les êtres presque normaux de Rocard

En voulant être sympathique, il a fait pire... L'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard a fait preuve d'une certaine maladresse, mardi matin en commentant le vote de la loi sur le mariage pour tous. "Oui, c'est important. Il y a des homosexuels dans l'humanité depuis toujours, mais on les a, pendant des millénaires, opprimés, persécutés, punis, voire tués. La reconnaissance de ce que ce sont des êtres humains normaux, à part cette particularité, est venue bien tard", a-t-il lancé sur Europe 1.

Ne percevant pas un instant le malaise jeté par sa phrase précédente, le Premier ministre a poursuivi sur son idée "d'êtres humains normaux." "Le Pacs était déjà un pas en avant, le mariage permet de les reconnaître comme des êtres humains normaux et comparables à tous les autres, ça règle un problème historique."

Hélène Favier